Manuel du galvanisme: ou, Description et usage des divers appareils galvaniques employes jusqu'à ce jour, tant pour les recherches physiques et chimiques, que pour les applications médicales (Google eBook)

Front Cover
Levrault, Schoell et c.nie, an XIII., 1805 - Electricity - 304 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 218 - ... dont la difficulté est presqu'insurmontable. Tant que le cercle électrique demeure formé par la réunion des deux pôles , il n'y aucun effet électroscopique , même en. mettant le pôle opposé à l'électromètre en communication parfaite avec le sol ; mais des phénomènes très-intéressans et d'autant plus importans à saisir, qu'ils sont intimement liés aux effets chimiques produits par le galvanisme dans l'appareil à gaz, se présentent quand on emploie pour former le cercle électrique...
Page 5 - ... foudroyante, semblable à celle d'une véritable décharge électrique. Seulement, longtemps avant Galvani, si l'on en croit Cotugno, ce phénomène electrique aurait été constaté par hasard , non plus simplement à la surface, mais bien dans l'intérieur même du corps vivant. Un étudiant en médecine, se sentant blessé au bas de la jambe, y porta la main et y prit une souris qui l'avait mordu ; il l'étendit aussitôt sur une table, la disséqua toute vive, et fut fort surpris, en touchant...
Page 230 - T/électromètre ne fut affecté immédiatement, dans aucune des combinaisons que j'imaginai pour statuer quelque chose sur ce point. Mais , en, employant le condensateur , j'eus la divergence de l'électromètre, dans des cas où le fluide galvanique pourrait sembler avoir réellement traversé la liqueur et y avoir produit des gaz , avant de venir donner des signes électroscopiques de sa présence; entre autres expériences relatives à cet objet , je rapporterai la suivante : « Un appareil à...
Page 187 - Une combinaison de cinquante plaques de cuivre ainsi disposées, avec des solutions étendues d'acide nitreux ou de nitrate d'ammoniaque , d'un côté de la plaque métallique et de sulfure de potasse de l'autre , donne des commotions fortes, décompose l'eau rapidement, et agit sur le condensateur d'électricité.
Page 206 - Senti, mais non satisfait. Les premiers observateurs apperçurent à peine quelques vestiges de divergence , dans les balles de l'électromètre. La balance de torsion , le condensateur , le duplicateur même furent mis en usage pour saisir ces signes fugitifs , mal. prononcés , et par là même beaucoup trop équivoques pour donner la théorie des phénomènes. M. Erman éprouva bien des difficultés en abordant ces recherches...
Page 221 - ... la circonstance que les cordons de chanvre , imprégnés d'eau salée , n'ont pas la propriété de répartir l'électrisation dans le mêm'e degré où l'offrent ceux imprégnés d'eau pure. Or , on sait que la solution de muriate de soude renforce les effets galvaniques , lorsqu'on l'emploie au lieu d'eau pure , pour en...
Page 223 - Pour iqjassurer néanmoins que cet effet tenoit à la propriété parfaitement conductrice de cette lame, ce qui dans l'un des pôles } puis touchant le pôle opposé, je ne vis pas la plus légère divergence dans l'électromètre : l'isolation absolue fut constatée par là. . Un tube rempli d'eau ayant deux fils métalliques plongeant de part et d'autre dans la liqueur , conduit l'électricité lorsqu'on applique un de ses fils à l'électromètre et l'antre à l'un des pôles de la pile.
Page 232 - On sent, au reste, l'importance de ces recherches ; car enfin , s'il étoit rigoureusement prouvé que la portion de fluide électrique qui a donné dans l'appareil aux gaz de l'oxide et du gaz hydrogène cesse, au sortir de là, d'exister avec les propriétés physiques du fluide électrique , nous aurions du coup démontré la décomposition chimique de ce fluide , et il ne...
Page 232 - Je condensateur n'est absolument point électrisé ; il n'annonce la présence d'une petite quantité de fluide que dans le cas où par le contact on a donné ou enlevé de l'électricité à l'un des pôles, et c'est l'excédent...
Page 85 - ... est attirée avec une force analogue à celle de la pile : mais si l'on fait le vide sous la cloche , l'attraction est sensible à une distance beaucoup plus grande ; de plus ces attractions ont lieu, soit lorsque le piston latéral n'est plus en communication avec la pile, soit lorsque la chaîne est interrompue avec le piston supérieur : mais les effets sont toujours plus grands , lorsque la communication est établie plutôt avec la partie supérieure de la pile , qu'avec l'inférieure.

Bibliographic information