Itinéraire général de la France (Google eBook)

Front Cover
L. Hachette et Cie, 1863 - France
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Description d'Avallon

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page xxxv - ... c'est ainsi qu'un heureux climat fait servir à la félicité de l'homme les passions qui font ailleurs son tourment. Je doute qu'aucune agitation violente, aucune maladie de vapeurs pût tenir contre un pareil séjour prolongé, et je suis surpris que des bains de l'air salutaire et bienfaisant des montagnes ne soient pas un des grands remèdes de la médecine et de la morale : Qui non palazzi , non teatro o loggia ; Ma' n lor vece un' abete , un faggio , un pino , Trà 1' erba verde e' 1 bel...
Page 62 - Il avait fait très chaud ce jour-là, la soirée était charmante ; la rosée humectait l'herbe flétrie; point de vent, une nuit tranquille; l'air était frais, sans être froid; le soleil, après son coucher, avait laissé dans le ciel des...
Page xxxiv - En effet, c'est une impression générale qu'éprouvent tous les hommes, quoiqu'ils ne l'observent pas tous, que sur les hautes montagnes, où l'air est pur et subtil, on se sent plus de facilité dans la respiration, plus de légèreté dans le corps, plus de sérénité dans l'esprit; les plaisirs y sont moins ardents, les passions plus v modérées.
Page xxxi - Les militaires ou marins voyageant en corps, aussi bien que les militaires ou marins voyageant isolément pour cause de service, envoyés en congé limité ou en permission, ou rentrant dans leurs foyers après libération, ne seront assujettis, eux, leurs chevaux et leurs bagages, qu'au quart de la taxe du tarif fixé par le présent cahier des charges.
Page 59 - Lyon, de faire sa soumission au gouvernement royal, fut traduit devant un conseil de guerre, condamné à mort et fusillé à l'entrée du chemin des Étroits (1816).
Page 400 - Jean-Jacque habité, Tu me rappelles son génie, ^ •;• Sa solitude , sa fierté , Et ses malheurs et sa folie. A la gloire, à la vérité, II osa consacrer sa vie , Et fut toujours persécuté Ou par lui-même ou par l'envie.
Page 62 - ... de l'un à l'autre. Je me promenais dans une sorte d'extase, livrant mes sens et mon cœur à la jouissance de tout cela, et soupirant seulement un peu du regret d'en jouir seul. Absorbé dans ma douce rêverie, je prolongeai fort avant dans la nuit ma promenade, sans m'apercevoir que j'étais las.
Page 327 - La vue de mon pays, de ce pays si chéri, où des torrents de plaisirs avaient inondé mon cœur; l'air des Alpes si salutaire et si pur; le doux air de la patrie, plus suave que les parfums de l'Orient; cette terre riche et fertile, ce paysage unique, le plus beau dont l'œil humain fut jamais frappé...
Page xxxii - Seront exempts de ce droit les bagages des Voyageurs forcés de s'arrêter dans les gares de bifurcation, pour attendre le premier train qui doit les conduire à destination.
Page xxxix - En 1857, les deux Compagnies de Paris à Lyon et de Lyon à Marseille se réunirent en une seule Compagnie sous ce titre : Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée; puis, d'accord avec la Compagnie d'Orléans, elles achetèrent le réseau du Grand-Central, qui fut démembré et partagé entre les deux seules Compagnies subsistantes de Paris à Orléans et de Paris à Lyon et à la Méditerranée. Cette...

Bibliographic information