Correspondance secrete, politique & littéraire: ou mémoires pour servir à l'histoire des cours, des sociétés & de la littérature en France, depuis la mort de Louis XV. ... (Google eBook)

Front Cover
chez John Adamson, 1787
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Ronsard, qui le suivit, par une autre méthode, Réglant tout, brouilla tout, fit un art à sa mode, Et toutefois longtemps eut un heureux destin. Mais sa muse, en français parlant grec et latin, Vit dans l'âge suivant, par un retour grotesque, Tomber de ses grands mots le faste pédantesque. Ce poète orgueilleux, trébuché de si haut, Rendit plus retenus Desportes et Bertaut.
Page 298 - Montaigne seront lus, médités et admirés des bons esprits : et toute l'éloquence de M. Rousseau, qui, en s'appropriant si souvent leurs pensées, s'est, pour ainsi dire, associé à leur gloire, et a brillé parmi nous d'un éclat emprunté, ne les fera jamais oublier ; mais elle les fera négliger plus ou moins longtemps, particulièrement des femmes et des gens du monde, en général peu instruits, mais surtout trop avides de jouissances pour consacrer à l'étude un temps qui...
Page 385 - Il ignore que c'est moi qui soutiens ma mère et ma sœur, et de plus mon beau-frère et trois neveux au service du roi ; que j'ai encore à Londres une partie de mes dettes, ma bibliothèque entière, mes papiers, et mon appartement qui me coûte vingt-quatre livres de loyer par semaine...
Page 127 - ... pas difficulté d'avouer qu'il lui avoit les plus grandes obligations littéraires; jamais il n'a vu , dans les auteurs les plus médiocres , que leurs côtés louables. Au milieu de cette fierté dans fes principes, j'ofe affirmer qu'il ignoroit fa force , & ne fe voyoit qu'à travers le voile de la modeflie.
Page 299 - Être sincère avec soi-même; dire froidement, et d'une manière simple, ce que, d'après un examen très-réfléchi, on croit utile et vrai ; et, opposant à toutes les critiques un silence obstiné, attendre en paix le jugement du public éclairé et impartial.
Page 55 - ... la nécessité de descendre à votre ton pour vous les demander ; et si son honneur n'était pour rien dans le procès que vous lui faites, il ya longtemps que le roturier peu riche, humilié de plaider aussi longtemps contre vous pour un objet si méprisable, aurait jeté sa quittance au noble millionnaire, qui l'aurait ramassée.
Page 419 - ... qu'elle devoit aller mardi dernier. A la sortie du spectacle, il s'est fort empressé autour d'elle en demandant sa voiture, et ayant obtenu la permission de lui faire sa cour, il est monté devant elle dans un équipage fort leste et fort élégant. La sirène ou la harpie, si l'on veut, car elle est toutes les deux, ne doute point du tout de la qualité du personnage qui jouait parfaitement son rôle.
Page 404 - ... lorfqu'elles vous ont paru moins malheureufes , & mon cœur avoue que je fuis redevable autant à votre févérité qu'à votre indulgence : l'une m'a inftruit , l'autre m'a encouragé. » » C'eft ce mélange heureux de critique & d'éloge qui , dirigé par le goût & dégagé de toute efpece de partialité, forma de tout temps les comédiens; je le réclame pour tous mes camarades , même pour ceux que vous honorez plus particulièrement de votre fuirage.
Page 182 - Si j'ai partagé avec toute l'Europe vos regrets, madame, sur la perte de cet homme incomparable, vous vous êtes mise en droit de participer à la reconnaissance que je dois à ses écrits. Je suis sans doute très-sensible...
Page 22 - Il est tenu par le nommé Dubuisson. Les agréables oisifs, les habitués de l'Opéra, et surtout les amateurs de bonnes glaces, dont il s'y fait un débit prodigieux , s'y rendent à différentes heures du jour. Quelques gens de lettres y vont faire leur digestion plus ou moins laborieuse. C'est un tribunal duquel on peut appeler à celui du bon sens, mais dont les décisions font toujours une impression momentanée...

Bibliographic information