Théologie portative: ou, Dictionnaire abrégé de la religion chrètienne (Google eBook)

Front Cover
M. M. Rey, 1768 - Christianity - 229 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 48 - ... à quiconque ne pense pas comme eux sur la divinité, ou ne la croit pas telle qu'ils l'ont arrangée dans le creux de leur infaillible cerveau. » En réalité, « les attributs divins (Voir cet article) sont des qualités inconcevables, qu'à force d'y rêver les théologiens ont décidé devoir nécessairement appartenir à un être dont ils n'ont point d'idée. Ces qualités paraissent incompatibles à ceux qui...
Page 99 - Joignez-y l'article espérance qui lui sert pour ainsi dire de complément, et vous aurez un développement de plus de la même doctrine : « l'espérance consiste à mépriser tout ce que nous connaissons de bon icibas, pour attendre, dans un pays inconnu, des biens inconnus, que nos prêtres, pour notre argent, nous apprennent que nous connaîtrons quelque jour. » Viennent maintenant les articles zèle et enthousiasme, et on sera tout préparé à les goûter et à les bien prendre ; on admettra,...
Page 80 - ... toujours quelque chose à ceux qui savent le secret de l'apaiser; avec un Dieu trop bon, le clergé ferait très-mal ses affaires.» ... « Dieu est créateur et ordonnateur à peu près comme il est bon. »... «La création est en effet, chez lui, un acte incompréhensible de sa toutepuissance, qui de rien a fait tout ce que nous voyons. Les athées nient la possibilité du fait , mais ils manquent de foi; les théologiens leur prouveront que des riens suffisent pour mettre l'univers en combustion...
Page 57 - Est-ce que, par hasard, M. De Maistre aurait été obsédé de quelque importun souvenir de la théologie portative, lorsqu'il se prit à célébrer, comme par bravade, sur le ton impitoyable d'une foi que rien ne trouble, le même personnage, que l'on impose ici avec une si outrageante...
Page 34 - Enfin fouvenez-vous toujours que ce n'eft que par leurs recommandations & leur crédit que vous pourrez entrer dans le féjour de la gloire, & mériter l'éternelle félicité , qui feule eft digne d'occuper vos penfées ; vous ne l'obtiendrez qu'en vous rendant malheureux ici-bas , qu'en y rendant vos Prêtres heureux, qu'en vousfoumettant fans examen à toutes leurs volontés: voilà le chemin du bonheur, que je vous fouhaite, au nom du Pere, du Fils & du Saint Efprit. Ainfi foit-il.
Page 40 - ... spirituelle. Or , personne n'ignore ce que c'est qu'un être spirituel. L'âme est la partie la plus noble de l'homme , attendu que c'est celle que nous connaissons le moins ; les animaux n'ont point d'âmes , ou n'en ont que de matérielles ; les prêtres et les moines ont des âmes spirituelles, mais quelques-uns d'entre eux ont la malice de ne point les montrer, ce qu'ils font sans doute par humilité. » Voltaire en gaîté et donnant, selon son humeur, au doute réservé de Locke le tour...
Page 44 - C'est une manière de s'exprimer des écrivains sacrés, qui consiste à supposer des mains, des yeux, des passions, des noirceurs, des malices au pur esprit qui gouverne l'univers. Dans sa bonté, Dieu a fait les hommes à son image, et les prêtres ont fait Dieu à l'image des prêtres ; voilà pourquoi nous le trouvons si charmant; » « et ils donnent le nom d'athée (article athée] à quiconque ne pense pas comme eux sur la divinité, ou ne la croit pas telle qu'ils l'ont arrangée dans le...

Bibliographic information