Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
H. Champion, 1875 - Île-de-France (France)
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

3 pages 270 271 et 282 "Trb eries" pîèces à voir sur Méry sur Oise en ancien français

Common terms and phrases

Popular passages

Page 117 - Ce qui fait l'intérêt vraiment exceptionnel du traité du 1er août 1358, c'est qu'en y surprenant pour la première fois la main d'Edouard III dans la révolution parisienne dirigée par Etienne Marcel, nous voyons du même coup où allait infailliblement aboutir cette révolution, si le patriotisme de Pepin des Essarts et de Jean Maillart n'en avait prévenu la catastrophe finale. A ce point de vue, notre document, laissé dans l'ombre jusqu'à ce jour par les historiens, constitue une révélation...
Page 277 - Tignonville, chevalier, chambellan et conseillier du roy nostre sire, garde de la prevosté de Paris, salut. Savoir faisons que par devant...
Page 125 - Et pour ce que ce soit ferme chose et estable à touz jours, nous avons fait mettre nostre seel à ces presentes lettres. Sauf en autres choses nostre droit, et l'autrui en toutes. Donné à Paris, l'an de grace mil CGC IIIIu ou moys d'avril, et le xvn
Page 119 - C'est cette trêve qui liait les mains au roi d'Angleterre et qui l'obligeait à ne prendre position dans la lutte ouverte entre la commune de Paris et le régent que sous le couvert du roi de Navarre. Des pourparlers secrets s'engagèrent sans doute au plus fort de cette lutte entre Édouard III et Charles le Mauvais, et ils durent coïncider avec l'arrivée des gens d'armes anglais à Poissy et à Saint-Cloud. Deux mandements d'Edouard III, dont on trouve le texte dans Rymer2, adressés précisément...
Page 122 - Et que ce soit ferme chose et estable, nous avons fait mettre nostre seel à ces presentes lettres, sauf en autres choses nostre droit et en toutes l'autrui. Donné à Gisors, l'an de grâce mil CCC trente et sept, le septieme jour du mois de may.
Page 128 - Nos autem confirmacionem et financiam predictas,per dictum militem de predictis cum prefato priore l'actas, ac omnia alia et singula in suprascriptis contenta litteris, rata habentes et grata, ea volumus, laudamus, approbamus et tenorepresencium, auctoritateregia, confirmamus.
Page 201 - Ou nul ne va ne ne repaire Fors que cilz qui lez ont fait faire. Mes li autre sont de autre guise Qui sont conmun au Dieu servise.
Page 12 - Et, au quartier de Hulepoix En ya quatre-vingt et trois ; Et au quartier de Saint-Denis Trois cents il n'en faut que six. Contez-les bien tout à vostre aise, Quatre cents ya et treize 1.
Page 171 - Nation d'Allemagne qui date du milieu du x1v' siècle imposait aux bacheliers : « Solvetis receptori Nationis 5 bursas, et pro scholis proportionabiliter, priusquam vicum. intrabitis; videlicet, si septimanatim expendetis in bursa 2 vel 3 sol., dabitis pro scholis 2o sol.
Page 172 - Saint-Come, ceux de l'officiant, des chantres et de l'organiste, la somme donnée à l'offrande, les frais de luminaire, les cierges, les chandeliers, les ornements, le lavage de l'église, etc. Ajoutons à ces déboursés les indemnités éventuelles ou régulières que touchaient quelquefois un ancien recteur, plus ordinairement le procureur ou le receveur sortant de charge, et les bedeaux des autres Nations qui avaient accompagné le recteur à...

Bibliographic information