César Cui: Esquisse critique... (Google eBook)

Front Cover
Fischbacher, 1888 - 216 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 5 - C'était, dit-on, un homme d'aptitudes remarquables ; il apprit parfaitement le polonais et le parlait couramment; il étudia le piano sans maître et parvint à le savoir assez pour en enseigner les premières notions; il publia un «Résumé de l'histoire de la littérature française», il composa la musique de plusieurs chansons, et cette musique n'est pas sans valeur. Bien que ses ressources fussent modestes, il laissa une assez belle bibliothèque et une collection numismatique. Sa verve française,...
Page 86 - Variationes [!] et 17 petites pièces sur le thème favori et obligé . . . Dédiées aux petits pianistes capables d'exécuter le thème avec un doigt de chaque main par A.
Page 215 - ... l'exaspère. Bien qu'ayant le rire facile et un grand fonds d'insouciance, souvent il demeure sérieux, rêveur, mélancolique; son caractère n'a pas d'aspérités, et, sauf quelques vivacités, le plus souvent imperceptibles pour ceux qui ne le connaissent pas à fond, il est d'une égalité parfaite. Quelque occupé qu'il soit, aucune interruption n'éveillera en lui un mouvement d'humeur; son attention, un moment détournée de son travail, s'y reporte avec une souplesse qui prouve son ressort...
Page 214 - ... résolution. Il l'a, en effet, intrépide. Quand il s'est donné la peine de vouloir, ce qui ne lui arrive pas à tout propos, il reste inébranlable, fût-il seul de son avis, malgré les conseils opposés, les prières ou les injures, il est capable de persévérer dans un dessein pendant de longues années et de braver pour le mener à bout l'hostilité des uns et la dérision des autres. Aucune recherche en lui ; son maintien ne dénote ni vanité ni pose aucune. Nulle part il ne s'étudie...
Page 214 - A ces traits divers se joignent une loyauté intègre, un jugement sain et droit, toujours dégagé de partialité ou de parti pris, une science profonde, un sentiment artistique supérieur et un esprit fin, enjoué, incisif, d'une souplesse inquiétante pour quiconque viendrait à provoquer sa flexibilité cinglante. Si je voulais indiquer sa principale qualité, je dirais que c'est la générosité ; il en possède toutes les nuances et toutes les délicatesses. Combien d'artistes doivent leurs...
Page 9 - Pétersbourg; sobre de paroles, il est enclin à généraliser; son élocution est facile, mais châtiée et très simple en fait de choix d'expressions; sans grands éclats, elle ne manque pas de chaleur; les cours de César Cui sont suivis par les officiers avec un intérêt qui ne faiblit pas. D'une égalité d'humeur constante et d'une justice intègre, il a su conquérir l'estime universelle, sinon la popularité, qu'il est loin de rechercher. CÉSAR GUI CRITIQUE MUSICAL César Cui a commencé...
Page 214 - Dans les relations d'intimité, cette bonté infinie lui a donné l'habitude d'entrer dans le personnage des autres, de tenir compte, dans ses jugements et dans ses conseils, des exigences de certaines situations ou des particularités de certains caractères, considérations auxquelles, pour son propre compte, il n'aurait rien concédé. — Personne n'oublie plus difficilement que lui les bons procédés et plus facilement les mauvais.
Page 8 - ) et un cours complet de fortification, manuscrit, écrit expressément pour son auguste élève, le grand-duc héritier Nicolas Alexandrowitch. Il reste à mentionner que toutes ses notices publiées par le « Journal du génie » ont été primées, et que plusieurs ont été traduites en français et en allemand. Moins que tout autre je suis compétente dans les questions militaires; j'ai dû me borner à une simple nomenclature des travaux de César Cui, mais elle me parait suffisante pour prouver...
Page 7 - Il a eu l'honneur de compter parmi ses élèves sept grandsducs, au nombre desquels il convient de citer en premier lieu le grand-duc héritier actuel. Citons aussi le fameux général Skobelew, qui, avant de partir pour la campagne d'AkkalTéké, le consulta sur plusieurs questions de fortification, ce qui fournit à Cui l'occasion d'écrire à ce sujet une petite notice manuscrite. Ayant épousé, en...
Page 93 - Cui sont d'une diversité extraordinaire, comme les textes qu'il choisit; c'est une fusion complète des paroles avec la musique; les paroles dictent la forme. Il les respecte religieusement, il n'y ajoute et n'y retranche rien; pas de répétitions de paroles ni de vers; à peine si quelquefois, et tout à la fin, il se permet de bisser le dernier vers.

Bibliographic information