Clivage et modernité

Front Cover
Erès, 2003 - Psychology - 213 pages
0 Reviews
Il fut un temps où chacun était sommé de dissimuler ce qui n'avait pas droit de cité : des désirs peu assortis aux idéaux de la personne, considérés comme excessifs ou dégradants. Aujourd'hui, la règle implicite est plutôt de tout dire, d'être transparent, d'afficher ce qui, hier encore, était jugé inconvenant. Dès lors, le sujet ne peut plus refouler tout à fait ce que pourtant souvent il rejette. D'où son recours à une position de clivage, qui maintient en même temps le déni de certaines représentations et leur affirmation, comme si ces contenus contradictoires pouvaient coexister sans pour autant s'influencer réciproquement. Un tel mécanisme avait déjà été décrit par Freud, à propos notamment du fétichisme, mais aussi de la psychose, voire de la névrose obsessionnelle. On verra dans ce livre que, loin d'expliquer seulement un petit nombre de pathologies très particulières, il permet de poser quelques questions décisives sur la modernité. L'auteur interroge à partir de là un pan très vaste de la clinique contemporaine.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Anorexie et boulimie
169
Le pervers estil analysable ?
183
Les trumains
198
Copyright

Common terms and phrases

Bibliographic information