Histoire de la divination dans l'antiquité, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
E. Leroux, 1879 - Divination
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 385 - The borrower must retum this item on or before thé last date stamped below. If another user places a recall for this item, thé borrower will be notified of thé need for an earlier retum. Non-receipt ofoverdue notices does not exempt thé borrower front overdue fines.
Page 385 - Non-receipt ofoverdue notices does not exempt thé borrower from overdue fines. Harvard Collège Widener Library Cambridge, MA 02138 617-495-2413 < Please handle with care.
Page 129 - Si les oiseaux nous indiquent par des signes tout ce que Dieu leur a révélé , il suit de là qu'ils sont dans une intimité plus étroite que nous avec la divinité...
Page 372 - II, 264 et suiv. ; de même la divination enthousiaste s'était présentée à l'esprit des Grecs sous trois aspects distincts, « d'abord comme une irruption violente de l'esprit divin dans un corps humain d'où il chasse le moi conscient, puis comme une union plus ou moins intime et habituelle de l'âme avec les dieux; enfin comme une apothéose qui fait du prophète une incarnation vivante de la divinité ». — BOCCHÉ-LECI.KHCQ, Divination dans Ttintiquité, p.
Page 230 - Le premier , conservé par les écrivains de la science, est le thème natal de l'univers; il indique les domiciles des planètes au moment même de la création du monde : la Lune était dans le signe du Cancer; le Soleil dans le Lion; Mercure dans la Vierge ; Vénus dans la Balance ; Mars dans le Scorpion ; Jupiter dans le Sagittaire; Saturne dans le Capricorne.
Page 332 - Lorsque tu auras imploré l'illustre essaim des morts, tourne-loi vers l'Erèbe, plonge de loin tes regards avides sur le cours du torrent ; immole à l'instant un bélier et une brebis noirs, et tu verras accourir en foule les âmes de ceux qui ne sont plus. Tandis que tes compagnons, en dépouillant, en brûlant les victimes, adresseront des prières à Aidés et à Perséphonè, toi, le glaive en main, assis devant la fosse, ne permets pas aux...
Page 65 - On ne peut tirer de pronostics ni du vol des oiseaux ni de tous ces phénomènes qu'observaient patiemment les augures antiques. Comment se mettre dans l'esprit, dit Épicure, que le départ des animaux d'un certain lieu soit réglé par une divinité, qui s'applique ensuite à remplir ces pronostics ? Il n'y a pas même d'animal qui voudrait s'assujettir à ce sot destin ; à plus forte raison n'y at-il pas de dieux pour l'établir3.
Page 73 - Le moment approchait où l'esprit oriental, se déversant sur l'oisiveté mélancolique du monde, allait remplir l'imagination de fantômes vaporeux et la philosophie elle-même de rêveries. On dirait que, dès le commencement de notre ère, la faculté de juger, faculté encore si dominante chez Sénèque, qui restreint la part faite par le stoïcisme à la divination, est partout faussée. C'est de tous côtés un mélange hybride d'instincts empruntés à des races antipathiques et fondus dans...
Page 185 - L'eau que l'on verse dans le vase ne diffère point, par essence, des autres eaux analogues; mais les cérémonies et les incantations que l'on accomplit au-dessus du vase qui la renferme la rendent susceptible de recevoir le souffle prophétique. Cette force divine sort du sein de la terre et n'a qu'une action partielle; lorsqu'elle pénètre...
Page 328 - ... verbalisme des bouffons, 1 Cicéron, dans un ouvrage que Rabelais connaissait bien, a rapporté une anecdote tout à fait dans le même goût: « Un coureur, au moment de figurer à Olympie, rêva qu'il était devenu aigle. Un interprète lui dit: Tu as remporté la victoire, car il n'ya pas d'oiseau plus rapide que celui-là. » — « Lourdaud, dit Antiphon au même individu, ne voistu pas que tu es battu ? L'aigle est un oiseau qui pourchasse et poursuit les autres, et qui, par conséquent,...

Bibliographic information