Introductory French Reader (Google eBook)

Front Cover
H. Holt, 1891 - French language - 256 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 145 - La cigale, ayant chanté Tout l'été, Se trouva fort dépourvue Quand la bise fut venue : Pas un seul petit morceau De mouche ou de vermisseau. Elle alla crier famine Chez la fourmi sa voisine, La priant de lui prêter Quelque grain pour subsister Jusqu'à la saison nouvelle. « Je vous paierai, lui dit-elle, Avant Toût, foi d'animal, Intérêt et principal.
Page 145 - LA CIGALE ET LA FOURMI La Cigale, ayant chanté Tout l'Été, Se trouva fort dépourvue Quand la bise fut venue. Pas un seul petit morceau De mouche ou de vermisseau. Elle alla crier famine Chez la Fourmi sa voisine, La priant de lui prêter Quelque grain pour subsister Jusqu'à la saison nouvelle. Je vous paierai, lui dit-elle, Avant l'Oût, foi d'animal, Intérêt et principal.
Page 145 - Que faisiez-vous au temps chaud ? Dit-elle à cette emprunteuse. - Nuit et jour à tout venant Je chantais, ne vous déplaise. -Vous chantiez ? j'en suis fort aise. Eh bien ! dansez maintenant.
Page 157 - J'étais géant alors, et haut de cent coudées. Bonaparte. TOUJOURS lui! Lui partout!— Ou brûlante ou glacée, Son image sans cesse ébranle ma pensée. Il verse à mon esprit le souffle créateur. Je tremble, et dans ma bouche abondent les paroles Quand son nom gigantesque, entouré d'auréoles, Se dresse dans mon vers de toute sa hauteur.
Page 36 - Belle alors craignit d'avoir causé sa mort ; elle courut tout le palais en jetant de grands cris : elle était au désespoir. Après avoir cherché partout, elle se souvint de son. rêve et courut dans le jardin vers le canal où elle l'avait vue en dormant. Elle trouva la pauvre Bête étendue sans connaissance et elle crut qu'elle était morte. Elle se jeta sur son corps sans avoir horreur de sa figure, et, sentant que son cœur battait encore , elle prit de l'eau dans le canal et lui en jeta...
Page 74 - Ce qu'ils avaient, c'étaient surtout des prisonniers, des Français. Les conseillers de Charles VII qui dressèrent la capitulation n'avaient rien stipulé pour ces malheureux. La Pucelle y songea seule.
Page 158 - Des porte-clefs anglais misérable risée, Au sacre du malheur il retrempe ses droits ; Tient au bruit de ses pas deux mondes en haleine, Et, mourant de l'exil, gêné dans Sainte-Hélène, Manque d'air dans la cage où l'exposent les rois ! Qu'il est grand à cette heure où, prêt à voir Dieu même, Son œil qui s'éteint roule une larme suprême...
Page 34 - Bête en mourra de douleur. — Non , lui dit la Belle en pleurant ; je vous aime trop pour vouloir causer votre mort : je vous promets de revenir dans huit jours. Vous m'avez fait voir que mes sœurs sont mariées et que mes frères sont partis pour l'armée; mon père est tout seul, souffrez que je reste chez lui une semaine.
Page 157 - Toujours lui ! lui partout! — ou brûlante ou glacée , Son image sans cesse ébranle ma pensée. Il verse à mon esprit le souffle créateur. Je tremble , et dans ma bouche abondent les paroles Quand son nom gigantesque, entouré d'auréoles, Se dresse dans mon vers de toute sa hauteur.
Page 156 - Si vous croyez que je vais dire Qui j'ose aimer, Je ne saurais, pour un empire, Vous la nommer. Nous allons chanter à la ronde, Si vous voulez, Que je l'adore et qu'elle est blonde Comme les blés. Je fais ce que sa fantaisie Veut m'ordonner, Et je puis, s'il lui faut ma vie, La lui donner. Du mal qu'une amour ignorée Nous fait souffrir, J'en porte l'âme déchirée Jusqu'à mourir.

Bibliographic information