Après la démocratie

Front Cover
Gallimard, 2008 - Democracy - 257 pages
0 Reviews
"L'élection de Nicolas Sarkozy semble avoir placé la France en état d'apesanteur: cadeaux fiscaux aux plus riches, socialistes passés à droite, atlantisme, exhibitionnisme présidentiel, désignation de boucs émissaire immigrés ou musulmans, etc., etc. Dénoncer l'action de Nicolas Sarkozy ne suffit pas. C'est en partie grâce à ses défauts qu'il a été élu. Sous la diversité des symptômes, c'est d'une véritable crise de la démocratie qu'il s'agit. Pour la comprendre, il faut identifier, au présent et dans la longue durée de l'histoire, ces facteurs lourds que sont le vide religieux, la stagnation éducative, la nouvelle stratification sociale, l'impact destructeur du libre-échange, l'appauvrissement des classes moyennes, l'égarement des classes supérieures. Emmanuel Todd ne ménage personne, dans aucun camp. Son approche permet de comprendre pourquoi la société française hésite entre ethnicisation et retour de la lutte des classes. Elle oblige à se demander si les hommes politiques, incapables de manipuler plus longtemps notre "démocratie d'opinion", ne vont pas devoir purement et simplement supprimer le suffrage universel. A moins que, cédant à la pression de la société, ils n'acceptent d'envisager une nouvelle politique économique, protectionniste à l'échelle européenne"--P. [4] of cover.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Contents

Le vide est religieux
21
Stagnation éducative et pessimisme culturel
41
De la démocratie à loligarchie
67
Copyright

7 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information