La folle journée, ou, Le mariage de Figaro: comédie en cinq actes, en prose (Google eBook)

Front Cover
d'après la copie envoyée par l'auteur, 1785 - French drama - 232 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 178 - Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme j'en sortirai sans le vouloir, je l'ai jonchée d'autant de fleurs que ma gaieté me l'a permis...
Page 109 - ... secret de cacher qu'il n'y en a point; s'enfermer pour tailler des plumes, et paraître profond quand on n'est, comme on dit, que vide et creux; jouer bien ou mal un personnage, répandre des espions et pensionner des traîtres ; amollir des cachets, intercepter des lettres, et tâcher d'ennoblir la pauvreté des moyens par l'importance des objets : voilà toute la politique, ou je meure...
Page 109 - Mais , feindre d'ignorer ce qu'on sait , de savoir tout ce qu'on ignore ; d'entendre ce qu'on ne comprend pas, de ne point ouïr ce qu'on entend ; sur-tout de pouvoir au-delà de ses forces: avoir souvent pour grand secret , de cacher qu'il n'y en a point ; s'enfermer pour tailler des plumes , et paraître profond , quand on n'est, comme on dit, que vide et creux : jouer bien ou mal un personnage ; répandre des espions et pensionner des traîtres ; amollir des cachets ; intercepter des lettres ,...
Page 127 - Je défends cette demoiselle. FIGARO Continuez à déraisonner, mais cessez d'injurier. Lorsque, craignant l'emportement des plaideurs, les tribunaux ont toléré qu'on appelât des tiers, ils n'ont pas entendu que ces défenseurs modérés deviendraient impunément des insolents privilégiés. C'est dégrader le plus noble institut.
Page 105 - Diable! c'est une belle langue que l'anglais; il en faut peu pour aller loin: avec God-dam en Angleterre, on ne manque de rien nulle part.

Bibliographic information