Biographie universelle, ancienne et moderne, ouvrage rédigé par une société de gens de lettres, Volume 30 (Google eBook)

Front Cover
1821
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 425 - Cela provient toutefois de la faiblesse de votre caractère. Vous êtes un bon soldat sur le champ de bataille, mais, hors de là, vous n'avez ni vigueur, ni caractère... Je suppose que vous n'êtes pas de ceux qui supposent que le lion est mort.
Page 279 - Grecs avaient une très longue tradition de politesse et d'étude des règles , tant sur les ouvrages d'esprit , que sur les beauxarts. Les anciens ont évité l'écueil du bel esprit, où les Italiens modernes sont tombés , et dont la contagion s'est fait un peu sentir à plusieurs de nos écrivains , d'ailleurs très distingués.
Page 279 - Ma conclusion est qu'on ne peut pas trop louer les modernes qui font de grands efforts pour surpasser les anciens. Une si noble émulation promet beaucoup. Elle me paraîtrait dangereuse, si elle allait jusqu'à mépriser et à cesser d'étudier ces grands originaux. Mais rien n'est plus...
Page 36 - ... pas porté, à moins d'un ordre exprès du roi. Seulement Mademoiselle, par égard pour la reine d'Angleterre sa tante , avait demandé et obtenu la permission de ne point se trouver au Louvre , toutes les fois que les ambassadeurs de Cromwell y venaient. On a de cette princesse des Mémoires qu'elle commença, comme elle nous l'apprend , dans son premier exil , qu'elle discontinua et reprit dans l'année 1677, et qu'elle conduisit jusqu'en 1688. Ils sont plus , a dit Voltaire, d'une femme occupée...
Page 425 - Votre mari est très rave sur le champ de bataille; mais il est plus faible qu'une femme ou qu'un moine quand il ne voit pas l'ennemi. Il n'a aucun courage moral.
Page 138 - ... que l'homme n'est réellement méchant que parce que nos gouvernements l'ont rendu tel ; que tous ses maux et tous ses crimes naissent de l'idée de propriété , qui n'est qu'une illusion , et non pas un droit ; de l'inégalité des conditions , qui n'est qu'une autre illusion et une autre barbarie ; qu'enfin rien n'aurait été plus facile que de prévenir entièrement , ou du...
Page 543 - Je voudrais, et ce sera le dernier et le plus ardent de mes souhaits ; je voudrais que le dernier des rois fût étranglé avec les boyaux du dernier prêtre.
Page 321 - Je pense qu'il faut se battre. Le Dauphiné a appelé les Français à établir la liberté. Il faut qu'il les appelle aujourd'hui à défendre la royauté. J'ai déjà écrit à notre commission intermédiaire des états du Dauphiné.
Page 279 - Ceux d'entre les anciens qui ont excellé ont peint avec force et grâce la simple nature. Ils ont gardé les caractères; ils ont attrapé l'harmonie ; ils ont su employer à propos le sentiment et la passion. C'est un mérite bien original.
Page 174 - Sa nouvelle dignité l'obligea à prendre un carrosse, attirail fort incommode ; mais en satisfaisant à cette bienséance extérieure, dont il pouvait être comptable au public, il ne relâcha rien de son austérité dans l'intérieur de sa vie, dont il était toujours le maître. Au bout de deux ans et demi, la princesse tomba malade. Comme il avait le pronostic fort sûr, il en désespéra dans un temps même où elle se croyait hors de danger, et lui annonça...

Bibliographic information