Manuel du voyageur en Suisse: ouvrage à l'aide duquel l'étranger curieux recueillera facilement le fruit et les jouissances que ce pays promet (Google eBook)

Front Cover
Audin, 1826 - Switzerland - 620 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 192 - Ceux qui fout cette roule pendant la mauvaise saison doivent s'attacher à suivre scrupuleusement les conseils des gens de la montagne, lesquels savent au juste quand le danger des lavanges et des tourbillons de neige est passé. Si des circonstances impérieuses forcent le voyageur à .continuer sa route dans un moment, dangereux , la seule précaution qu'il puisse prendre, c'est d'Oter aux chevaux leurs clochettes et tout ce qui pourrait faire quelque bruit, et de se hâter de traverser les manvais...
Page 329 - Faune populaire, t. V, p. 115, § 151. 131. « On appelle jeu de l'Eierlesen un jeu qui consiste à ramasser en courant des œufs rangés à terre fort près les uns des autres, ce qui a lieu sur les montagnes, au milieu d'une réunion de jeunes gens.
Page xi - Les cantons peuvent traiter en particulier avec des gouvernemens étrangers, pour des capitulations militaires , ainsi que pour des objets économiques et de police, mais ces conventions ne doivent blesser en rien ni le pacte fédéral , ni les droits constitutionnels des autres cantons.
Page vi - Pacte fédéral, pour le maintien de leur liberté et de leur indépendance contre toute attaque de la part de l'étranger , ainsi que pour la conservation de l'ordre et. de la tranquillité dans l'intérieur. Ils se garantissent réciproquement leurs constitutions , telles qu'elles auront été statuées par l'Autorité suprême de chaque canton, en conformité avec les principes du Pacte fédéral.
Page x - S'ils ne peuvent y parvenir, les arbitres choisiront un surarbitre entre les magistrats d'un canton impartial dans l'affaire, et d'où l'on n'aurait pas déjà pris l'un des arbitres. Si les arbitres ne peuvent absolument s'accorder sur le choix d'un sur-arbitre , et que l'un des cantons vienne à s'en plaindre, le sur-arbitre est nommé par la diète; mais dans ce cas, les cantons qui sont en différend n'ont pas le droit de voler.
Page 339 - Celui qui ее sent assez de courage et la tète assez libre pour s'aventurer à faire cette épouvantable excursion, doit choisir pour cela un temps bien sec, de peur de trouver les planches glissantes , partir au milieu du jour, d'un pas lent et mesuré , et sans prendre de bâton. Le meilleur moyen de faire ce trajet sans crainte, c'est de marcher entre deux hommes qui tiennent les deux bouts d'une perche du côté du précipice, pour servir de barrière et d'appui au voyageur curieux. La source...
Page xvi - Paris de ce jour, les Puissances signataires de la déclaration de Vienne du 20 mars font, par le présent acte, une reconnaissance formelle et authentique de la neutralité perpétuelle de la Suisse et elles lui garantissent l'intégrité et l'inviolabilité de son territoire dans ses nouvelles limites...
Page x - Canton, menacé au dehors ou dans son intérieur, a le droit d'avertir ses Coétats, de se tenir prêts à lui fournir l'assistance fédérale. Des troubles venant à éclater dans l'intérieur d'un Canton, le Gouvernement peut appeler d'autres Cantons à son secours, en ayant soin toutefois d'en informer aussitôt le Canton Directeur; si le danger continue, la Diète sur la demande du Gouvernement prendra les déterminations ultérieures. Dans le cas d'un danger subit provenant du dehors, le Canton...
Page x - Aucun des deux cas ci-dessus n'échéant, ils prononcent définitivement sur la contestation , selon droit.. Il ne peut être interjeté appel de cette sentence, et la Diète, en cas de besoin, la fait exécuter. La question des frais, savoir : les déboursés des arbitres et du sur-arbitre, doit être décidée en même temps que la question principale. Les arbitres et sur-arbitres, nommés d'après les dispositions ci-dessus,' seront déliés par leur gouvernement, pour le différend dont il s'agit,...
Page 504 - Scchielauten) , de mime que le 22 août. Sociétés d'amusement. — Presque tous les jours les hommes et les dames se rassemblent en sociétés séparées, mais les deux sexes se trouvent rarement réunis. Les étrangers sont aisément admis dans les compagnies d'hommes. En hiver on donne toutes les semaines de grands concerts : il n'ya pas de ville en Suisse où le goût de la musique soit aussi général et où l'on trouve autant d'amateurs distingués qu'à Zurich. — Les grandes assemblées...

Bibliographic information