Collection des memoires relatifs a l'histoire de France (Google eBook)

Front Cover
Foucault., 1824 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 228 - Je suis persuadé qu'il le fit effectivement comme il le dit. Je reviens à ce qui se passa au parlement. Le 29 décembre , les gens du Roi entrèrent dans la grand'chambre.
Page 114 - Quoi, Monsieur ? vous refusez l'entrée au héraut de votre Roi, sous le prétexte du monde le plus frivole ? » Comme je ne doutai point de la seconde partie de l'apostrophe, je la voulus prévenir, et je lui répondis : « Vous me permettrez, Monsieur, de ne pas traiter de frivoles des motifs qui ont été consacrés par un arrêt.
Page 117 - serai mort, il ne me faudra que six pieds de terre; » et , sans se hâter d'un pas , il s'en alla chez lui fort satisfait d'avoir fait résoudre cette seconde députation.
Page 279 - ... de très-humbles supplications pour la révocation d'un tel ordre. Les pauvres malheureux , continuai-je , qui sont prisonniers de guerre peuvent être échangés contre d'autres , et gardés tant et si long-temps qu'il plaira à Votre Majesté ; mais ils ne doivent être soumis à aucune peine afflictive qui emporte avec soi confiscation de biens, etc., ni même à être maltraités , puisqu'ils se sont rendus prisonniers de guerre. » Cependant j'eus beau faire, ma remontrance ne fut point...
Page 327 - Luynes , il eut le crédit de l'en faire éloigner et de la séparer du Roi son fils, qui ne fit que lui dire un mot, ensuite de quoi il se retira : tant Luynes appréhendoit que ce monarque ne fût attendri par les larmes de cette princesse. La Reine sa belle-fille la vit comme elle montoit en carrosse ; mesdames Christine et Marie-Henriette ses filles , et Monsieur, frère unique du Roi , lui firent leurs adieux ; et La Garce eut ordre de la conduire à Blois.
Page 319 - J'allai faire part à messieurs de Villeroy et Jeannin de ce qui alloit être exécuté , et je fis assez de diligence pour me rendre au Louvre en même temps que M. Du Vair, lequel, s'étant mis à genoux , parla à Leurs Majestés avec la gravité d'un stoïcien . et finit son discours par une prière qu'il adressa à Dieu, afin qu'il lui plût de donner au Roi un bon conseil , dont en...
Page 172 - ma personne et celle de mon fils entre vos mains: « j'espère que vous lui servirez de père ; ce qu'il a « l'honneur d'être à Sa Majesté, et les caractères que « vous portez, vous y obligent. Il est le seul de la « maison royale qui soit en liberté : il n'est âgé que « de sept ans ; monsieur son père est dans les fers. « Vous savez tous, messieurs, les grands services qu'il « a rendus à l'Etat, l'amitié qu'il vous a témoignée « aux occasions, celle qu'avoit pour vous feu mon...
Page 367 - Valencai, beau-frère de Puisieux, qui étoit chevalier de l'ordre, et qui avoit servi de maréchal de camp. Il étoit si digne de cet emploi , et il s'en acquitta si bien , qu'il fit en sorte que cette ville demanda d'elle-même qu'on y bâtît une citadelle , voyant bien qu'elle ne seroit jamais sans cela déchargée d'une garnison qui l'incommodoit beaucoup. M. de Rohan ayant voulu s'en rendre maître par surprise...
Page 316 - Bavanton , exempt des gardes du corps, pour lui faire commandement de donner la main-levée des fiefs saisis , et pour lui déclarer que , faute d'y satisfaire , le Roi feroit procéder contre lui comme contre un désobéissant et un perturbateur du repos public. M. de Nevers s'excusa en disant qu'il ne savoit pas ce que les lois lui permettoient , protestant de se pourvoir devant le Roi quand il en auroit la liberté , et faisant des invectives contre tous ceux qui avoient part au gouvernement du...
Page 324 - Ayant délibéré entre eux à qui ils confieraient l'exécution d'arrêter le maréchal d'Ancre, ils ne trouvèrent personne qui y fût plus propre que le baron de Vitry, capitaine des gardes du corps, et qui étoit pour lors en quartier; car, outre qu'il avoit un naturel des plus bouillans , l'envie de s'élever le dominoit de telle manière, que rien ne lui paroissoit impossible, ni à mépriser pour y réussir. Il manda son frère, le baron Du Hallier, qui amena avec lui quelques hommes qu'il...

Bibliographic information