Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 1 of 1 on Et moi, Lazare, moi, ta femme, qui soupire après ton embrassement, et qui frissonne....  
" Et moi, Lazare, moi, ta femme, qui soupire après ton embrassement, et qui frissonne là, depuis que ta voix passe sur ma nuque comme le vent de juin. Ne veux-tu donc plus me connaître et faire ma félicité ? Lazare. — O femme, chère femme, je ne... "
Les oeuvres complètes - Page 667
by Émile Zola - 1887
Full view - About this book

Théâtre et poèmes

Émile Zola - 1897
...nuque comme le vent de juin. Ne veux-tu donc plus me connaître et faire ma félicité ? LAZARE. O femme, chère femme, je ne suis plus qu'un époux...de nuit, que mes lèvres ne sont plus faites pour tes lèvres vivantes. L'ENFANT. Et moi, père, ton enfant, vas-tu m'oublier? Tu prenais ma petite main,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF