Oeuvres complètes de J.M. Charcot. t.1-: Leçons sur les maladies du système nerveux, recueillies et pub. par Bourneville. 1892-94. 3. Leçons su90r les maladies du système nerveux recueililies et publiées par MM. Babinski Bernard, Féré, Guinon, Marie et Gilles de la Tourette. 1890. ... 7. Maladies des vieillards, goutte et rhumatisme, 1890 (Google eBook)

Front Cover
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 310 - ... se renverse en arrière comme pour contrebalancer le poids du membre inférieur, qu'un tremblement involontaire agite avant qu'il soit appuyé de nouveau sur le sol. Dans ces mouvements de progression, tantôt la pointe du pied est abaissée et traîne plus ou moins contre terre avant de s'en détacher ; tantôt elle est relevée brusquement en même temps que le pied est déjeté en dehors. J'ai vu quelques malades qui ne pouvaient marcher...
Page 259 - Le bras est appliqué le long du corps et les muscles de l'épaule résistent quand on veut l'en éloigner. « L'avant-bras est demi-fléchi et, de plus, dans la pronation ; il n'est pas possible de l'amener dans la supination sans employer une grande force et sans provoquer de la douleur.
Page 309 - ... son cachet spécial, et par suite desquels les pieds, en quelque sorte projetés en avant et en dehors, retombent à chaque pas, lourdement sur le sol ; ici, au contraire, les membres inférieurs, rigides dans toutes leurs articulations, énergiquement appliqués l'un contre l'autre, ne se peuvent séparer qu'a la suite d'efforts où les muscles qui s'insèrent au bassin paraissent jouer le rôle principal et dans lesquels le tronc se renverse en arrière. Les pieds, pendant ce temps, ne se détachent...
Page 473 - Elles se-reconnaissent aisément aux particularités suivantes : elles sont pourvues encore do leurs prolongements longs et déliés qui, comme la cellule elle-même, se colorent vivement et uniformément par le carmin. Le noyau et le nucléole sont bien distincts; la petite quantité de pigment qu'elles renferment souvent à l'état normal ne s'est pas accrue. Les cellules qui offrent le premier degré de l'altération se reconnaissent immédiatement à la coloration d'un jaune ocreux très intense...
Page 471 - Vers la pointe de la langue, là où' les fibres musculaires étaient le plus pâles, la moitié peut-être des faisceaux, primitifs présentaient, sans avoir subi une réduction bien prononcée dans leur volume, un certain degré d'altération granuleuse, avec ou sans disparition de la striation en travers. On constate ensuite, à l'aide de préparations colorées par le carmin, sur un très-grand nombre de faisceaux primitifs, une multiplication très-évidente des noyaux du sarcolemme. Le tissu...
Page 494 - I1 faudrait y ajouter que les mouvements des doigts se font lentement et que ceux-ci ont une tendance à prendre des attitudes forcées ; — 2° de plus, l'athétose ne reste pas toujours limitée aux muscles qui meuvent les doigts et les orteils; quelquefois, en effet, la main tout entière et le pied sont affectés; — 3° enfin, chez l'une des malades que M. Charcot a montrées à ses auditeurs, quelques muscles de la face et du cou sont, en même temps que ceux de la main et du pied, agités...
Page 316 - En conséquence, le ventre est proéminent, dur à la pression, séparé de la base du thorax par un pli horizontal plus ou moins profond, el, en même temps, il se produit une sorte d'ensellure.
Page 130 - Ces vibrations, toujours d'après ce que rap portent les malades, semblent remonter du côté de la racine du membre en même temps qu'elles descendent vers son extrémité. Dans la plupart des cas, ces sensations persistent pendant plusieurs minutes, parfois un quart d'heure et plus encore, après la cessation de la cause qui les a déterminées. En pareil cas, le malade éprouve toujours une grande difficulté à désigner exactement le lieu où l'excitation a été produite. Enfin, il n'est pas...
Page 371 - ... optique et le noyau lenticulaire atteints dans leurs diverses parties des lésions les plus diverses sans qu'il s'en soit suivi la moindre trace de mouvements choréiques. De telle sorte que, suivant toute apparence, ce ne sont pas là encore les organes qu'il faut incriminer dans la circonstance actuelle. Je crois plus vraisemblable, mais c'est là une pure hypothèse que je livre à vos méditations et à vos critiques, qu'à côté, en avant sans doute des fibres qui, dans la couronne rayonnante,...
Page 332 - ... le centre. On peut trouver l'explication du mécanisme de cette propagation dans l'expérience de Tiesler (1). Celui-ci avait eu l'occasion d'appliquer sur les nerfs sciatiques de lapins des agents irritants de nature variée. L'un de ces animaux devint paraplégique et succomba trois jours plus tard ; l'autopsie fit découvrir dans l'épaisseur du nerf sciatique, sur le point où l'irritation avait été produite, un premier foyer purulent et un autre foyer dans le canal vertébral autour des...

Bibliographic information