Mémoires de Massena rádigés d'après les documents qu'il a laissés et sur coux du dépôt de la guerre et du dépôt des fortifications par le général Koch: Avec un atlas, Volume 5 (Google eBook)

Front Cover
Paulinet Lechevalier, 1850 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 293 - Marchons donc, puisque la modération n'a pu les faire sortir de cette étonnante ivresse. Que l'armée prussienne éprouve le même sort qu'elle éprouva il ya quatorze ans ! Qu'ils apprennent que, s'il est facile d'acquérir un accroissement de domaines et de puissance avec l'amitié du grand peuple, son inimitié ( qu'on ne peut provoquer que par l'abandon de tout esprit de sagesse et de raison) est plus...
Page 293 - L'ordre pour votre rentrée en France était parti; vous vous en étiez déjà rapprochés de plusieurs marches. Des fêtes triomphales vous attendaient , et les préparatifs pour vous recevoir étaient commencés dans la capitale. Mais, lorsque nous nous abandonnions à cette trop confiante sécurité, de nouvelles trames s'ourdissaient sous le masque de l'amitié et de l'alliance. Des cris de guerre se sont fait entendre à Berlin ; depuis deux mois nous sommes provoqués tous les jours davantage.
Page 407 - Napoléon , par la grâce de Dieu et les Constitutions , empereur des Français, roi d'Italie, protecteur de la Confédération du Rhin, médiateur de la Confédération Suisse...
Page 404 - France, unie d'intention avec vous , assurait son bonheur et sa gloire en jurant d'obéir à notre auguste souverain, votre sagesse a pressenti la nécessité de coordonner dans toutes ses parties le système du gouvernement héréditaire, et de l'affermir par des Institutions analogues à sa nature. » Vos vœux sont en partie remplis. Ils le seront encore par les différents actes que SM l'Empereur et Roi me prescrit de vous apporter.
Page 408 - Naples et de Sicile, tombés en notre pouvoir par le droit de conquête, et faisant d'ailleurs partie du grand empire, nous avons déclaré et déclarons par les présentes reconnaître pour roi de Naples et de Sicile notre frère bien-aimé Joseph Napoléon , grand électeur de France.
Page 408 - Sicile six grands fiefs de l'Empire avec le titre de duché, et les mêmes avantages et prérogatives que ceux qui...
Page 293 - Nous ne devons y rentrer que sous des arcs de triomphe. Eh quoi! aurions -nous donc bravé les saisons, les mers , les déserts ; vaincu l'Europe plusieurs fois coalisée contre nous ; porté notre gloire de l'orient à l'occident , pour retourner aujourd'hui dans notre patrie comme des transfuges , après avoir abandonné nos alliés...
Page 408 - Tous les détails de la formation desdits fiefs sont remis aux soins de notredit frère Joseph Napoléon. Nous nous réservons sur ledit royaume de Naples et de Sicile la disposition d'un million de rentes , pour être distribué aux généraux, officiers et soldats de notre armée qui ont rendu le plus de services à la patrie et au trône , et que nous désignerons à cet effet, sous la condition expresse de ne pouvoir, lesdits généraux , officiers ou soldats, avant l'expiration de dix années,...
Page 404 - SM l'Empereur et f.oi me prescrit de vous apporter. Ainsi vous recevrez avec reconnaissance ces nouveaux témoignages de sa confiance pour le Sénat et de son amour pour ses peuples, et vous vous empresserez, conformément aux intentions de SM, de les faire transcrire sur vos registres. » Le premier des actes que je viens vous communiquer est un statut contenant les dispositions qui résultent de l'article 14 de l'acte des constitutions du 28 lloiéal an xn.
Page 366 - ... injustes agresseurs. Nous ne ferons plus de paix sans garantie ; notre générosité ne trompera plus notre politique. » Soldats, votre Empereur est au milieu de vous. Vous n'êtes que l'avant-garde du grand peuple...

Bibliographic information