Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle: appliquée aux arts, à l'agriculture, à l'économie rurale et domestique, à la médecine, etc (Google eBook)

Front Cover
Chez Deterville, 1817 - Natural history
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 264 - ÇAYENNE a onze, rayons aiguillonnés et dix-neuf articulés h la dorsale ; deux rayons aiguillonnés et sept rayons articulés à l'anale ; la caudale arrondie ; la mâchoire d'en bas un peu plus avancée que celle d'en haut ; les dents égales et serrées; la langue un peu libre dans ses mouvemens.
Page 181 - Cette membrane se divise en deux lobes, et l'on voit une seconde membrane beaucoup plus petite , et un peu triangulaire , implantée vers sa base et sur sa partie postérieure. Les autres deux filamens offrent quelques fils le long de leur tige.
Page 438 - ... son état de liberté. Les voyageurs disent que « ces animaux sont furieux « comme des tigres, et qu'ils font un tel bruit dans les bois, que, « s'il y en a deux, il semble qu'il y en ait un cent, et qu'ils sont « très-difficiles à apprivoiser*.
Page 262 - Dix rayons aiguillonnés et quatorze rayons articulés à la dorsale ; trois rayons aiguillonnés et sept rayons articulés à l'anale...
Page 252 - Treize rayons aiguillonnés et vingt rayons articulés à la nageoire du dos; trois rayons aiguillonnés et seize rayons articulés à l'anale ; la tête et les opercules garnis de petites écailles ; la caudale arrondie ; la couleur générale d'un jaune doré ; la ligne latérale se courbant vers le bas , se repliant ensuite vers le...
Page 218 - Il ya apparence qu'ils s'aiment en effet dans tous les temps de l'année ; car on voit de petits nouveau-nés dans toutes les saisons , et quelquefois les pères et mères sont encore suivis par des jeunes de différens âges des portées précédentes, parce que leurs petits ne les quittent que quand ils sont adultes et qu'ils peuvent former une nouvelle famille. Les femelles ne produisent qu'un petit à la fois, et très-rarement deux. Le temps de la gestation est d'environ huit à neuf mois :...
Page 156 - S'il les prend tour à tour en pitié ou en mépris, en amour ou en haine, c'est pour les mieux comprendre et les mieux peindre. On s'abuse lorsqu'on lui prête d'autres préoccupations et d'autres calculs. Nous ne reviendrons pas ici sur ce que nous avons dit de sa vaste lecture et de ce que le prince de Gondé appelait son érudition.
Page 257 - Linn., a douze rayons aiguillonnés et dix rayons articulés à la nageoire du dos ; la dernière pièce de chaque opercule festonnée ; l'ouverture de la bouche petite ; la mâchoire d'en haut un peu plus avancée que celle d'en bas...
Page 31 - Chaque fleur a un calice en tube à quatre dents et persistant ; une corolle monopétale en entonnoir, à tube plus long que le calice , et à limbe partagé en quatre segmens ; deux étamines , et un ovaire supérieur oblong , portant un style dont le stigmate est divisé en deux parties. Le fruit est une capsule ovale, comprimée, à pointe aiguë , et à deux loges qui s'ouvrent en deux valves' opposées à la cloison; chaque 1 ;ge renferme une ou deux semences lancéolées et bordées d'une membrane.
Page 257 - Perça atraria , Linn. , a huit rayons aiguillonnés et trente-trois rayons articulés à la dorsale ; vingtsix rayons à l'anale ; la dernière pièce de chaque opercule garnie d'une membrane qui se déchire toujours ; la ligne latérale droite ; la couleur générale noire ; les nageoires rayées et tachetées de blanc. Il habite les mers de la Caroline , où je l'ai observé , décrit et dessiné.

Bibliographic information