Biographie saintongeaise; ou, Dictionnaire historique de tous les personnages qui se sont illustrés ... dans les anciennes provinces de Saintonge et d'Aunis ... jusqu'à nos jours (Livre numérique Google)

Couverture
1851
0 Avis

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 112 - Recherches topographiques, historiques, militaires et critiques sur les antiquités gauloises et romaines de la province de...
Page 367 - ne nous paraissent grands que parce que nous » sommes à genoux, levons-nous!
Page 211 - D'autres rapporteront de Rome, disait Dupaty, des tableaux, des marbres, des médailles, des productions d'histoire naturelle ; moi, j'en rapporterai des sensations, des sentiments et des idées ; surtout les idées, les sentiments et les sensations qui naissent au pied des colonnes antiques, sur le haut des arcs de triomphe, dans le fond des tombeaux en ruine, sur les bords inconnus des fontaines.
Page 130 - ... dans toutes les directions, on ne voit que des plaines immenses de sable mouvant, d'un blanc tirant sur le jaune, et de la plus grande aridité. Le ciel, à l'horizon , est d'un rouge pâle ; tout est triste dans la nature ; le plus grand silence y règne ; on n'entend pas le chant d'un seul oiseau. Cependant il ya je ne sais quoi d'imposant à voir une grande ville élevée au milieu des sables , et l'on admire les efforts qu'ont eus à faire ses fondateurs.
Page 251 - II faut qu'il ait une bien belle âme puisque avec un si vilain corps , le grand chef notre maître l'a envoyé pour nous commander.
Page 591 - Valin en 1766, à propos de la grande ordonnance de 1681. fut universelle à la vue d'une ordonnance si belle dans sa distribution économique, si sage dans sa police générale et particulière, si exacte dans ses décisions, si savante, enfin, que dans la partie du droit elle présente autant de traités abrégés de jurisprudence qu'il ya de sujets qui en sont l'objet.
Page 302 - Il vaut mieux se rendre à un roi qui a su prendre la Rochelle, qu'à un autre qui n'a pas su la secourir », avait dit le maire Jean Guiton, auquel on demandait s'il ne voulait pas devenir sujet anglais « Je sais que vous avez toujours été malicieux, dit enfin le roi, et que vous avez...
Page 511 - Catherine, l'aînée des deux filles, est connue par sa flère réponse à Henri IV : « Je suis trop pauvr"e pour être votre femme et de trop bonne maison pour être votre maîtresse.
Page 596 - Tien doulx œillet par le somme oppressé ! Bel amy, cher petiot, que ta pupille tendre Gouste ung sommeil qui plus n'est faict pour moy ! Je veille pour te veoir, te nourrir, te défendre...
Page 374 - Lassé des applaudissements de sa patrie, il a porté sa gloire en Allemagne. On ne conçoit pas d'un côté l'ingratitude de M. de Luchet, et de l'autre l'insouciance des Français.

Informations bibliographiques