Triades des bardes de l'ile de Bretagne (Google eBook)

Front Cover
Bibliothèque de l'Occident, 1906 - Bards and bardism - 35 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Common terms and phrases

Popular passages

Page 8 - Dieu est nécessairement trois choses, savoir : la plus grande part de vie , la plus grande part de science, et la plus grande part de puissance; et il ne saurait y avoir plus d'une grande part de chaque chose.
Page 8 - La plus grande part de puissance et il ne peut y avoir qu'un maximum de chaque chose. 4 Trois choses que Dieu ne peut pas ne pas être : Ce qui doit être la plénitude du bien...
Page 34 - Et en ces trois choses réside la plénitude du ciel et du Gwenved. 46 Trois nécessités de Dieu : Être infini par lui-même, "Être limité par rapporta ce qui est limité, Être unifié avec chaque état de vie dans le cercle de Gwenved.
Page 20 - Trois alternatives de l'homme : Abred et Gwenved, Nécessité et liberté, Mal et bien ; toutes choses étant en équilibre et l'homme ayant le pouvoir de s'attacher à l'un ou à l'autre suivant sa volonté. De trois choses la nécessité d...
Page 16 - La substance de chaque chose et de là la croissance, laquelle ne peut s'opérer dans un état autre, La formation de chaque chose de la mort et de là la débilité de la vie. 16 Trois choses qu'on ne peut exécuter que par la justice de Dieu : Tout souffrir en Abred, car sans cela on...
Page 28 - Le souvenir de la traversée de chaque état de vie et de ses événements, Le pouvoir de traverser chaque état de vie à volonté pour expérience et jugement et cela se trouve au cercle de Gwenved.
Page 12 - L'amour de Dieu avec l'intelligence plénièrement suprême, L'intelligence de Dieu dans la suprême connaissance de tous moyens, La puissance de Dieu avec la volonté, l'amour et l'intelligence suprêmes. 12 Trois cercles de vie : Le cercle de Keugant...
Page 24 - Pouvoir ; car la vérité, la volonté et la " puissance accomplissent par l'union de leur force tout ce qu'elles désirent ; elles commencent dans l'état d'humanité et durent ensuite toujours.
Page 30 - La valeur de l'être; car par l'affranchissement du mal, elles seront éternellement, soit vivantes, soit inanimées, dans les divers états du beau et du bien dans le cercle de Gwenved. 40 Trois biens suprêmes, résultant des renouvellements de la condition humaine dans le Gwenved : L'Instruction, La "Beauté, Awen.

Bibliographic information