Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 10 of 122 on ... dériver lentement au gré de l'eau, quelquefois pendant plusieurs heures, plongé....  
" ... dériver lentement au gré de l'eau, quelquefois pendant plusieurs heures, plongé dans mille rêveries confuses, mais délicieuses, et qui, sans avoir aucun objet bien déterminé ni constant, ne laissaient pas d'être à mon gré cent fois préférables... "
The Classic French Reader - Page 219
by Alain de Fivas - 1857
Full view - About this book

Collection complete des œuvres de J.J. Rousseau, Volume 20

Jean-Jacques Rousseau - 1782
...confufes , mais délicieufes , & qui fans avoir aucun objet bien déterminé ni conftant, ne laiffoient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avois trouvé de plus doux dans ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le baiffer...
Full view - About this book

Oeuvres posthumes de Jean-Jaques Rousseau, ou recueil de pieces manuscrites ...

Jean-Jacques Rousseau - Literary Criticism - 1782
...confufes, mais délicieufes , & qui fans avoir aucun objet bien déterminé ni confiant, ne laiflbient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avoïs trouvé d&plus doux dans ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le baifler...
Full view - About this book

Les confessions, Volume 2

Jean-Jacques Rousseau - 1782
...délicieufes , & qui, fans Qv Les Rêveries. avoir aucun objet bien déterminé ni confiant } ne laifloient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avois trouvé de plus doux à ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le bai(Ter...
Full view - About this book

Collection complète des oeuvres ...

Jean-Jacques Rousseau - 1782
...confufes , mais délicieufes , & qui fans avoir aucun objet bien déterminé ni confiant, ne laiffoient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avois trouvé de plus doux dans ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le baifler...
Full view - About this book

Les confessions de J.J. Rousseau,: suivies des Rêveries du promeneur solitaire

Jean-Jacques Rousseau - Authors, French - 1782
...confufes, mais délicieufes, & qui fans avoir aucun objet bien déterminé ni confiant, ne laiffoient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avois trouvé de plus doux dans ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le baifler...
Full view - About this book

Collection complete des oeuvres de J. J. Rousseau ...

Jean-Jacques Rousseau - 1782
...confufes , mais délicieufes , & qui fans avoir aucun objet bien déterminé ni confiant, ne laiffoient pas d'être à mon gré cent fois préférables à tout ce que j'avois trouvé de plus doux dans ce qu'on appelle les plaifirs de la vie. Souvent averti par le baifler...
Full view - About this book

Handbuch der französichen Sprache und Literatur, oder Auswahl interessanter ...

Ludwig Ideler, H. Nolte - 1812
...m'etendant tout de mon long dans le bateau les yeux tournés vers le ciel, je me laissois aller et dériver lentement au gré de l'eau, quelquefois pendant plusieurs heures, plongé dans mille rêveries contuses, mais délicieuse«; et que sans avoir aucun objet bien déterminé ni constant ne laiasoient...
Full view - About this book

Essays on the Nature and Principles of Taste

Archibald Alison - Aesthetics - 1812 - 434 pages
...constant, ne laissoient " pas d'etre a mon gr6 cent fois preferables a. tout ce " que j'avois trouv6 de plus doux dans ce qu'on appelle " les plaisirs de la vie. " —Quand le soir approchoit, je descendois, des " cimes de 1'isle, et j'allois volontiers m'asseoir...
Full view - About this book

Essays on the Nature and Principles of Taste

Archibald Alison - Aesthetics - 1812 - 434 pages
...constant, ne laissoient " pas d'etre a mon gre cent fois preferables a tout ce " que j'avois trouve de plus doux dans ce qu'on appelle *' les plaisirs de la vie. " Quand le soir approchoit, je descendois, des " cimes de 1'isle, et j'allois volontiers m'asseoir...
Full view - About this book

Essays on the nature and principles of taste

Sir Archibald Alison - Aesthetics - 1815
...vers " le ciel, je nie laissois aller et dériver len" tement au gré de l'eau, quelquefois pen** dant plusieurs heures, plongé dans mille " rêveries confuses,...avoir aucun objet bien déterminé ni " constant, ne laissoient pas d'être à mon " gré cent fois préférables à tout ce que " j'avois trouvé de plus...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF