Histoire d'Espagne depuis le premiers temps jusqu'à nos jours, Volume 6 (Google eBook)

Front Cover
Furne et cie, 1841 - Spain
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 244 - ... pendant toute la semaine. Je réponds à cela, qu'il avait été ordonné par tout le pays , de faire chaque jour des prières pour obtenir de Dieu que la paix et l'affection se maintinssent , entre le roi et la reine , et que Dieu leur accordât un fruit pour le bien du royaume. Cela avait été spécialement observé tout le temps que le roi fut à Montpellier ; et quand on le disait au seigneur roi , il répondait : « Ils font bien ; »il en arrivera ce qui plaira à Dieu.
Page 486 - Toi qui vis dans l'insouciance, tandis que la fortune te donne des conseils, si tu es endormi, sache que la fortune est 'éveillée. Tu te promènes satisfait et exempt de soucis : ta patrie t'offre encore des charmes ; mais l'homme at-il une...
Page 414 - Dieu lui fit de plus la haute faveur de lui accorder d'excellents enfants et petits-enfants, soit filles, soit garçons, et de les voir de son vivant, ainsi que je vous l'ai raconté. Dieu lui accorda encore la satisfaction de faire, avant l'âge de vingt ans, la conquête du royaume de Majorque , et de l'enlever aux Sarrazins, après bien des peines et des travaux qu'il souffrit lui et les siens, soit dans les combats, soit par la disette , les maladies et autres contretemps, ainsi que vous pouvez...
Page 415 - J'ajoute à cela que cette conquête se fit de la manière la plus courageuse et la plus hardie qui fut jamais employée pour s'emparer d'une ville comme Majorque , qui i . Le roi Jacme ou Jacques a écrit lui-même , en Catalan, une chronique de son temps, imprimée à Valence en i55-j, in-fol.
Page 505 - ... chargeait de la conquête de Murcie , et jurait devant lui qu'il ne se passerait pas long-temps avant qu'il eût pris la cité et une grande partie du royaume. Le roi de Castille se leva , le baisa à la bouche, et lui dit : « Mon père et mon seigneur, je vous rends » grâces de ce que vous m'avez dit; et, puisqu'il » en est ainsi , je retournerai dans la Castille , et » je mettrai en bon état toutes les frontières qui » sont du côté du royaume de Grenade^ princi...
Page 415 - Lorsqu'il se fut emparé de la ville, tout le royaume se soumit à lui, à l'exception de l'île de Minorque ; mais le Moxérif de Minorque , qui est à peu près à trente milles de Majorque , se reconnut son homme et son vassal, et convint avec lui de lui payer un certain tribut chaque année. Il en fut de même de l'île d'Yvica, qui est à soixante milles de Majorque.
Page 542 - point cela, mon fils, répondit le roi; mais où » sont les maudits Sarrazins? — Grâces au ciel, » mon père . ils sont tous morts ou prisonniers. — » Me dites-vous la vérité, mon fils? — Oui, mon » père. » Alors il leva les mains au ciel, remercia Dieu , baisa trois fois son fils sur la bouche, et lui donna maintes et maintes fois sa bénédiction. CHAPITRE XXVIII. Comment le roi En Jacques, après...
Page 506 - ... étaient si considérables, que la chose ne fut pas possible. Néanmoins il y eut de beaux faits d'armes, principalement en une course que fit le seigneur infant et où il leur tua dix cavaliers genêts '. Et quand il était reconnu, ne pensez pas qu'aucun ennemi osât l'attaquer corps à corps. Que vous dirai-je? Il demeura un mois entier dans ce royaume, brûlant et détruisant; et tous ceux qui étaient avec lui s'enrichirent par les grandes prises qu'ils firent en esclaves de tout sexe, aussi-bien...
Page 245 - CE même jour, le roi monta à cheval et partit de Montpellier. Les prud'hommes retinrent auprès d'eux six des chevaliers que le roi affectionnait le plus , et en même-temps ils ordonnèrent que tous ceux qui avaient été présents à la cérémonie, ne s'éloignassent plus du palais, ni de la reine , non plus que les dames et demoiselles qui y avaient assisté, jusqu'à ce que les neuf mois fussent accomplis. Les deux notaires firent de même : ceux-ci avaient dressé, en présence du roi, un...
Page 507 - Et vous ren» verserez la cité et le royaume.» — «Je tiens votre » avis pour bon, dit le roi, et je veux que la » chose soit faite ainsi que vous avez décidé. » Aussitôt il envoya ses ordres par écrit dans tout le royaume de Valence , aux nobles , aux prélats , aux chevaliers, aux bourgeois, pour que chacun fût rendu à jour nommé dans Valence. Ses ordres furent exécutés. Au jour désigné , tous étant réunis dans l'église cathédrale...

Bibliographic information