Voyage autour du Monde par les Mers de l'Inde et de la Chine: executé sur la Corvette de l'État la Favorite, pendant les Années 1830-32. Accompagnée dun Atlas hydrographique et d'un Album historique du Voyage, Volume 2 (Google eBook)

Front Cover
1833
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 465 - Nous avons sur sa déchéance, le témoignage des marins de la frégate La Galathée qui, en 1720, eurent l'occasion de lui rendre visite. Des officiers de la Compagnie française purent voir de leurs yeux ce fantôme de roi. L'édifice où il les reçut n'offrait rien qui pût charmer les yeux ; il n'était relevé ni par l'architecture, ni par la richesse des ornements. C'était seulement une espèce de halle, composée de deux grands corps de bâtiment, sans étage, soutenus par des colonnes de...
Page 415 - ... village est habitée par des Chinois dont les cases annoncent l'aisance et la propreté; ils tissent des étoffes de soie très-fines; à cet article, dont l'exportation est peu considérable, les insulaires joignent d'autres produits de leur industrie ou de leur sol, tels que des cocos, du poisson, des holothuries séchées au soleil, et une grande quantité de sagou, qui sont échangés contre des toiles de coton d'Europe, des porcelaines communes de la Chine, de la quincaillerie, et enfin...
Page 465 - C'était un simple marchepied, élevé et couvert d'un tapis ; derrière, il y avait un paravent de vernis de la Chine. L'habillement du roi consistait en une robe de damas noir, brodée d'or, mêlée de nacre, avec des agrafes, et...
Page 444 - I l croît lentement et n'atteint son développement qu'au bout de six ou huit ans; à cette époque, son élévation est ordinairement de trois, quatre, ou cinq pieds au plus. Il est toujours vert et se plaît dans les plaines basses, sur les...
Page 132 - Europe tant d'amateurs, que brillent tous ces meubles en laque aux formes singulières, aux dessins plus bizarres encore, dont notre industrie , dépourvue des matériaux que la Chine et le Japon seuls produisent, n'a pu encore égaler la perfection. Dans cette ville immense, tout semble avoir été sacrifié...
Page 131 - ... propreté ; les maisons, construites la plupart en bois avec une galerie couverte au premier étage, ont un air d'aisance agréable à la vue : la forme particulière du toit qui fait saillie sur le devant, les ornements bizarres dont il est garni, les couleurs brillantes qui couvrent la façade, forment un spectacle difficile à rendre. Chaque corps de métier occupant un quartier particulier, les boutiques de chaque rue ont une apparence uniforme, mais qui devient de plus en plus brillante,...
Page 338 - Le premier portait sur la tête le bonnet de grand mandarin , espèce de calotte noire, ornée par devant d'une plaque d'or, longue de plusieurs pouces. Sur cette plaque figurait le nom de l'empereur en caractères chinois. La calotte se trouvait garnie de chaque côté d'une aile de neuf pouces environ de hauteur, beaucoup plus large à son extrémité qu'à sa base et faite de gaze noire, tendue sur un fil de laiton. Une robe de soie verte brochée et à dessins, un pantalon de soie rouge et des...
Page 463 - ... il les fit tous conduire chez un mandarin , où on leur servit un dîner, qui fut suivi d'une comédie, le tout à la manière du pays. • Le spectacle fini, les officiers furent conduits à l'audience du prince, pour être témoins du châtiment des coupables. On les amena le sep au cou, et on les fit asseoir le dos tourné devant lui, comme indignes de le regarder.
Page 136 - J'ai déjà dit que les femmes, toujours« enfermées, logeaient ailleurs, loin des yeux de leurs pa« rens. Au-dessus de la boutique se trouve l'appartement « rempli de marchandises, où restent les commis, que la « prudence commande d'y laisser la nuit, car le maître re« tourne chaque soir à sa maison particulière, qu'habitent
Page 131 - ... à mesure qu'elles sont plus voisines des factoreries. Dans cette partie de la ville, les magasins ont pris pour ainsi dire une apparence européenne, et les deux rues principales, qui ont reçu les noms anglais de NewChina-Street et de China-Street, ne dépareraient pas, sous le rapport de la symétrie, de l'élégance des boutiques et de la manière dont les marchandises sont disposées pour tenter les chalands, les plus beaux quartiers mar9 chauds de Londres ou de Paris.

Bibliographic information