Les mystères divins: trinité, création, incarnation, rédemption, éternité. 186 instructions sur le symbole ... (Google eBook)

Front Cover
M. Himonet, 1869 - Dogma
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page 303 - En vérité, en vérité, je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vousmêmes.
Page 317 - Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour : car ma chair est véritablement une nourriture,et mon sang est véritablement un breuvage.
Page 284 - Prenez et mangez : ceci est mon corps, qui sera livré pour vous; faites ceci en mémoire de moi.
Page 28 - Dieu. Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
Page 322 - Car toutes les fois que vous mangerez ce pain , et que vous boirez ce calice , vous annoncerez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne.
Page 284 - Prenez et mangez ; ceci est mon corps, 27. Et prenant le calice , il rendit grâces et le leur donna en disant : Buvez-en tous ; 28. car ceci est mon sang , le sang de la nouvelle alliance , qui sera répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.
Page 311 - Qui manducat meam carnem et bibit meum sanguinem, in me manet et ego in illo.
Page 350 - Mettez, voilà les épaules. — Donne, donne ta main, Roi des Juifs, tiens ce roseau en forme de sceptre ! — La voilà, faites-en ce que vous voudrez. — Ah ! maintenant ce n'est plus un jeu, ton arrêt de mort est donné ; donne encore ta main, qu'on la cloue ! — Tenez, la voilà encore.
Page 89 - Et voici la marque à laquelle vous le reconnaîtrez : Vous « trouverez un enfant emmaillotté , couché dans une crèche. « Au même instant il se joignit à l'ange une grande troupe « de l'armée céleste , louant Dieu et disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux...
Page 270 - Dites à la fille de Sion : Voici votre roi qui vient à vous plein de douceur, monté sur une ânesse, et sur l'ânon de celle qui est sous le joug.

Bibliographic information