Journal asiatique, Volume 12 (Google eBook)

Front Cover
La Société asiatique, 1833 - Oriental philology
0 Reviews
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 98 - Mais les aventures d'Antar prennent rang dans un ordre de littérature plus élevé. On y trouve une peinture fidèle de la vie de ces Arabes du désert, dont les mœurs semblent n'avoir reçu du laps des temps presque aucune altération. Leur hospitalité, leurs vengeances, leurs amours, leur libéralité, leur ardeur pour le pillage, leur goût naturel pour la poésie , tout y est décrit avec vérité. Des...
Page 215 - BIBLE, traduction nouvelle avec l'hébreu en regard, accompagnée des points-voyelles et des accents toniques, avec des notes philologiques , géographiques et littéraires , et les variantes de la version des Septante et du texte samaritain , par S.
Page 390 - Montucia n'avait pas balancé à affirmer que la gnomonique des Arabes était perdue, ainsi que celle des Grecs; cependant celle des Grecs était en entier dans l'Analemme de Ptolémée, avec la première idée et l'emploi des sinus et des sinus verses. L'ouvrage...
Page 9 - L'objet de cette question consiste en Une histoire critique de /'Oulous de Djoutchy ou de la Horde d'or, traitée non-seulement d'âpres les historiens orientaux , surtout mahomêtans , et d'après les monuments numismatiques de cette dynastie même, mais encore d'après les chroniques russes , polonaises , hongroises, etc., et les autres documents qui se trouvent épars dans les écrits des auteurs européens qui vivaient à cette époque.
Page 388 - Leyde ; il retrouve vingt-huit nouveaux chapitres de cet astronome dans un ouvrage d'Ebn-Schathir , et nous montre des progrès dont nous n'avions aucune idée; un grand nombre de pratiques et de règles qui rapprochent la trigonométrie arabe de celle des modernes, l'emploi des tangentes et des sécantes comme moyen subsidiaire en certains cas plus compliqués , des artifices de calcul qui n'ont été imaginés en Europe que dans îa première moitié du XVIIIe siècle , voilà ce que M.
Page 216 - II donne des motifs de quelques prescriptions, de quelques défenses qui ne paraissent pas au premier abord très-conformes à la raison. II réunit quelquefois, sous le même point de vue, tout ce qui concerne la même matière , le même sujet , et en rend l'examen et la comparaison plus faciles. Enfin , il met heureusement à contribution les connaissances positives qui abondent dans le grand ouvrage sur l'Egypte. C'est par ce travail que M. Cahen a pu justement se flatter de fournir des solutions...
Page 118 - C'est Antar, se disent-ils les « uns aux autres; oui, c'est lui qui voyage avec son « épouse. Voilà ses armes, son cheval, et la magnifi« que litière d'Afcla. Retournons vers nos tentes, et « ne nous exposons pas à la colère de cet invincible « guerrier. » Déjà ils avaient tourné bride et allaient reprendre leur course vers leur tribu, lorsqu'un d'entre eux les arrêta. C'était un vieux cheikh , dont l'esprit fin et rusé pénétrait les événements les plus secrets et perçait les...
Page 118 - ... et son coursier dont la couleur ressemble à la nuit; mais ce n'est ni sa taille, ni sa contenance fière; c'est le maintien d'une femme timide. Croyez-moi Antar est mort, ou bien une maladie dangereuse l'empêche de monter à cheval, et ce guerrier que porte Abjer, cet Antar prétendu, c'est Ibla qui se sera revêtue des armes de son époux, pour nous intimider, tandis que le véritable Antar est peut-être couché mourant dans cette litière. » Frappés de ces observations, ses compagnons...
Page 121 - Elle se nommait la vallée des Gazelles, et les montagnes qui la formaient ne laissaient d'autre issue, du côté de la terre de Chourbé, qu'une gorge étroite où trois cavaliers pouvaient à peine se présenter de front. Antar fit passer en avant les troupeaux et la chamelle qui portait Ibla.
Page 250 - Ce grand travail nous donne de Rusticien de Pisé l'idée d'un homme habile dans les secrets de la langue romane française. Le préambule de cette compilation mérite d'être cité.

Bibliographic information