Fin du Répertoire du Théâtre Français: avec un nouveau choix des pièces des autres théâtres, Volume 10 (Google eBook)

Front Cover
Pierre Marie Michel Lepeintre Desroches
Mme. veuve Dabo, 1824 - French drama
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 48 - Mais si vous entendez par ce mot l'homme sage, Citoyen par le cœur plus que par le langage ; Qui contre l'intrigant défend la vérité, En dût-il perdre un peu de popularité ; Sert, sachant l'estimer, et parfois lui déplaire, Le peuple pour le peuple, et non pour le salaire; Patriote, et non pas de ceux-là dont la voix Va crier Liberté...
Page 40 - J'ai dénoncé dans moins d'une quinzaine Huit complots coup sur coup, c'est quatre par semaine ! Peu- de bons citoyens, sans me vanter, je crois, En ont su découvrir tout au plus un par mois.
Page 160 - Ma conduite est connue, et pour moi répondra. On ne m'a jamais vu , plein d'un zèle sordide , En ces grands intérêts prendre le mien pour guide ; Ni me plaire aux revers qui frappent mon pays, Par l'espoir d'une part dans ses tristes débris. Un parti cependant m'attache et m'intéresse: Où je trouve équité, raison, je le confesse: Dans le fond de mon cœur j'en hâte le succès ; Mais sans en partager les torts ni les excès : Et comme de l'erreur j'y cours même la chance, Pour les erreurs...
Page 47 - Et puis le pauvre naît dès qu'on permet le riche. Dans votre république un pauvre bêtement Demande au riche ! Abus ! Dans la mienne il lui prend. Tout est commun; le vol n'est plus vol, c'est justice.
Page 160 - J'entends ses cris sans doute, et je vois ses alarmes; Mais, pour y mettre fin, où diriger nos armes ? Contre qui des combats poursuivre les succès ? Dans quel sang nous baigner ? dans celui des Français, Malheureux ! Ah ! sachez, sachez que la patrie Désavoue et maudit cette fureur impie : Qu'en vos affreux débats, c'est vous qui l'offensez ; Vous qui trompez ses vœux, et qui la trahissez.
Page 52 - C'est bien ainsi qu'on fonde un bon gouvernement! Non, la délation et l'emprisonnement, Voilà les vrais ressorts ! Il ne faut point de grâce : De l'apparence même au besoin on se passe. Moi, monsieur, par exemple, oh! je l'entends au mieux!
Page 193 - Tâchons d'aimer la France, au moins un peu pour elle, Et si quelqu'un de nous se fourvoie en son zèle, Cet enfant égaré, ne l'oublions jamais, Pour être dans l'erreur, n'en est pas moins Français.
Page 98 - Je ne compose point pour racheter ma vie : Je brave tout mon sort ; et sais envisager Le prix d'une action bien moins que son danger. A côté du succès je mesure la chute; Et certain de tomber, je marche et j'exécute. Adieu, monsieur Forlis. Vous pouvez l'emporter; Mais j'étais avec vous digne au moins de lutter!
Page 27 - Et qui veut réussir ménage tout le monde. Soyons justes d'ailleurs, mon cher : sous l'ordre ancien Qu'étions-nous vous et moi ? parlons franc; moins [que rien. Qu'avions-nous ? j'en rougis ! pas même un sol de...

Bibliographic information