A French Grammar (Google eBook)

Front Cover
Macmillan Company, 1914 - French language - 411 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 201 - Où l'airain sonnait le retour Du jour? Te souvient-il du lac tranquille Qu'effleurait l'hirondelle agile ; Du vent qui courbait le roseau Mobile, Et du soleil couchant sur l'eau, Si beau? Te souvient-il de cette amie, Tendre compagne de ma vie? Dans les bois en cueillant la fleur Jolie, Hélène appuyait sur mon cœur Son cœur.
Page 201 - Du joli lieu de ma naissance ! Ma sœur, qu'ils étaient beaux, les jours De France! 0 mon pays ! sois mes amours Toujours ! Te souvient-il que notre mère, Au foyer de notre chaumière, Nous pressait sur son cœur joyeux, Ma chère: Et nous baisions ses blancs cheveux Tous deux. Ma sœur, te souvient-il encore Du château que baignait la Dore? Et de cette tant vieille...
Page 133 - Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes.
Page 200 - J'ai vu les champs de l'Helvétie Et ses chalets et ses glaciers, J'ai vu le ciel de l'Italie Et Venise et ses gondoliers ; En saluant chaque patrie, Je me disais : Aucun séjour N'est plus beau que ma Normandie, C'est le pays qui m'a donné le jour.
Page 200 - QUAND tout renaît à l'espérance, Et que l'hiver fuit loin de nous ; Sous le beau ciel de notre France, Quand le soleil revient plus doux ; Quand la nature est reverdie, Quand l'hirondelle est de retour, J'aime à revoir ma Normandie ! C'est le pays qui m'a donné le jour.
Page 28 - I was finishing je finissais tu finissais il finissait nous finissions vous finissiez ils finissaient PAST DEFINITE Ifinished je finis tu finis il finit nous finîmes vous...
Page 28 - Je finis. Tu finis. Il finit. Nous finissons. Vous finissez. Ils finissent. IMPARFAIT. Je finissais. Tu finissais. Il finissait. Nous finissions. Vous finissiez.
Page 200 - C'est le pays qui m'a donné le jour. Il est un âge dans la vie Où chaque rêve doit finir ; Un âge où l'âme recueillie A besoin de se souvenir. Lorsque ma muse refroidie Aura fini ses chants d'amour, J'irai revoir ma Normandie, C'est le pays qui m'a donné le jour.
Page 115 - L'amour de nos devoirs, le respect de nos droits, Une liberté pure, et des lois tutélaires, Et des mœurs dignes de nos lois ! HYMNE A L'ÉGALITÉ.
Page 175 - Germain obéit. Il arriva chez la Guillette, la tête basse et l'air accablé. La petite Marie était seule au coin du feu, si pensive qu'elle n'entendit pas venir Germain. Quand elle le vit devant elle, elle sauta" de surprise sur sa chaise, et devint toute rouge.

Bibliographic information