Écrits sur la musique 1827-1846

Front Cover
Société française de musicologie, 2003 - Music - 725 pages
0 Reviews
Pendant près de quarante ans, le Cavaillonnais Joseph d'Ortigue (1802-1866) fit carrière à Paris comme " musicien-littérateur ". Il mit à profit sa riche bibliothèque pour étoffer ses écrits dont le sérieux et la fiabilité offrent peu d'exemples dans la presse française contemporaine. S'il s'intéresse évidemment à l'art lyrique, il place au premier rang l'œuvre instrumentale de Beethoven qu'il oppose au chant rossinien, alors qu'il encense Weber et invite à découvrir Schubert. Homme de conviction, il affronte avec passion François Joseph Fétis dans titre querelle sur le " mouvement " et la " résistance " en musique, proclamant une foi dans le progrès qui fera de lui un des plus solides soutiens de Berlioz. Disciple de Lamennais, d'Ortigue propose une conception personnelle de la musique religieuse en travaillant ardemment à la restauration du plain-chant. Après une biographie très documentée, Sylvia L'Ecuyer présente ici quatre-vingt-deux textes signés par d'Ortigue entre 1827 et 1846 dans des journaux aujourd'hui difficilement accessibles. Cette anthologie, minutieusement annotée, rassemble des comptes rendus de concerts ou de représentations lyriques, ainsi que des articles de fond sur des problèmes esthétiques essentiels. Témoins du foisonnement artistique qui anime Paris sous la Restauration et du goût musical de cette époque, les écrits de Joseph d'Ortigue ouvrent la voie à l'analyse et à l'histoire de la musique.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préface
5
1ntroduction
23
Chapitre H Au balcon de lOpéra
43
Copyright

16 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information