Éléments D'archéologie Chrétienne, Volume 2

Front Cover
1903
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 186 - Hic habitasse prius sanctos cognoscere debes Nomina quisque Petri pariter Paulique requiris. Discipulos Oriens misit, quod sponte fatemur; Sanguinis ob meritum Christumque per astra secuti, Aetherios petiere sinus regnaque piorum. Roma suos potius meruit defendere cives, Haec Damasus vestras referat, nova sidera, laudes 1.
Page 581 - Voilà donc , dites-vous, la destruction consommée ! pas encore. En y regardant bien , vous reconnaîtrez des contours humains : ce petit tas , qui touche à une des extrémités longitudinales de la niche, c'est la tête; ces deux autres tas , plus petits encore et plus déprimés, placés parallèlement un peu au-dessous, à droite et à gauche du premier, ce sont les épaules ; ces deux autres , les genoux. Les longs ossements sont représentés par ces faibles traînées, dans lesquelles vous...
Page 581 - ... les genoux. Les longs ossements sont représentés par ces faibles traînées, dans lesquelles vous remarquez quelques interruptions. Ce dernier calque de l'homme, cette forme si vague, si effacée, à peine empreinte sur une poussière à peu près impalpable, volatile, presque transparente, d'un blanc mat et incertain, est ce qui donne le mieux quelque idée de ce que les anciens appelaient une ombre. Si vous introduisez votre tête dans ce sépulcre pour mieux voir, prenez garde : ne remuez...
Page 126 - Qui gradiens pelagi fluctus compressit amaros, Vivere qui praestat morientia semina terrae, Solvere qui potuit Lazaro sua vincula mortis Post tenebras, fratrem post tertia lumina solis Ad superos iterum Mariae donare sorori: Post cineres Damasum faciet, quia surgere credo.
Page 301 - Quae jaciunt claros antra super radios. Quamlibet ancipites texant hinc inde recessus, Arcta sub umbrosis atria porticibus : Attamen excisi subter cava viscera montis, Crebra terebrato fornice lux pénétrât. Sic datur absentis per subterranea solis Cernere fulgorem, luminibusque frui.
Page 74 - Valde incongruum ac esse durissimum videretur ut illa ei specialiter possessio non serviret in qua palmam sumens martyr!! capite est truncatus ut viveret: utile judicavimus eandem massam, quae Aquas Salvias nuncupatur,... cum Christi gratia luminaribus deputare
Page vii - C'est là qu'à chaque pas on croit voir apparaître Un trône d'or, Et qu'en foulant du pied des tombeaux, je crus être Sur le Thabor! Descendez, descendez au fond des Catacombes, Aux plus bas lieux ; Descendez, le cœur monte, et du haut de ces tombes On voit les Cieux...
Page 131 - Ibi (in margine: intrabis in speluncam magnam et ibi) invenies s. Urbanum episcopum et confessorem, et in altero loco Felicissimum et Agapitum martyres et diaconos Syxti, et in tertio loco Cyrinum martyrem, et in quarto lanuarium martyrem.
Page 581 - ... une mort durera encore longtemps. Dans le sépulcre voisin , tout ce qui fut un corps humain n'est déjà plus, excepté une seule partie, qu'une espèce de nappe de poussière, un peu chiffonnée et déployée comme un petit suaire blanchâtre, d'où sort une tête. Regardez enfin dans cette autre niche : là, il n'ya décidément plus rien que de la pure poussière, dont la couleur même est un peu douteuse, à raison d'une légère teinte de rousseur. Voilà donc, diles-vous, la destruction...
Page 580 - En parcourant cellesci, vous passez en revue les phases de la destruction, comme on observe, dans un jardin botanique, les développements de la végétation, depuis la fleur imperceptible jusqu'aux grands arbres pleins de sève et couronnés de larges fleurs. Dans un certain nombre de niches sépulcrales, qui ont été ouvertes à diverses époques, on peut suivre, en quelque sorte pas à pas, les formes successives, de plus en plus éloignées de la vie, par lesquelles ce qui est là arrive à...

Bibliographic information