Eléments d'optique géométrique

Front Cover
Impremerie de Charles Lelong, 1866 - Geometrical optics - 120 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 12 - ... ne dépend que de la nature du tube et de celle du liquide inférieur.
Page 12 - En réalité, tous les calculs ont été faits par les fonctions elliptiques et contrôlés par ce développement eu série. 20. Lorsque des bobines différentes sont accouplées totalement ou partiellement en surface, on obtiendra, par un raisonnement analogue à celui qui a été fait plus haut (n° 18), le coefficient d'induction mutuelle entre ce système et une autre bobine simple. Il suffit, dans toutes les formules, de remplacer les surfaces des bobines par les coefficients d'induction M correspondants....
Page 55 - ... porter vers la base du tube. On peut balancer cette action par le propre poids de la colonne et la tenir suspendue en équilibre en inclinant l'axe du tube à l'horizon, Un calcul fort simple fait voir que, si la longueur de la colonne est peu considérable, le sinus de l'inclinaison de l'axe est alors à peu près en raison inverse du carré de la distance du milieu de la colonne au sommet du cône, ce qui a lieu semblablement si l'on place une goutte fluide entre deux plans qui forment entre...
Page 105 - Quant à son axe optique, c'est, comme on le sait, la droite immatérielle qui joint le centre optique de l'objectif au point de croisement des fils du réticule.
Page 50 - Image d'un objet situé à une distance de la lentille plus grande que la -distance focale principale , et moindre que le double de cette distance.
Page 2 - Outre les explications théoriques que l'on rencontre dans tous les traités de ce genre, on trouvera dans notre résumé une formule générale fort simple, donnant immédiatement le nombre des images, auxquelles un point lumineux placé entre deux miroirs inclinés l'un sur l'autre peut donner naissance.
Page 35 - La déviation de la projection du rayon émergent sur le plan de la section droite par rapport à la projection du rayon incident sur le même plan...
Page 49 - A ce point de vue approximatif, un rayon quelconque passant par le centre optique, traverse la lentille sans éprouver de déviation, et constitue ce que nous appellerons un axe secondaire.
Page 77 - DÉFINITION. La grandeur apparente d'un objet est la portion de la surface de vision renfermée dans le cône qui a le contour de l'objet pour base, et l'œil de l'observateur pour sommet. G1

Bibliographic information