Éphémérides de P.J. Grosley, Volume 1

Front Cover
Chez Durand, libraire, 1811 - Ephemerides
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 363 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 320 - Il voulait le bien de l'État préférablement à toutes choses, même à celui de sa famille, quoiqu'il parût l'aimer trop pour un magistrat; mais il n'eut pas le génie assez élevé pour connaître d'assez bonne heure celui qu'il eût pu faire.
Page 325 - Comme je le priais de ne se point exposer au moins que je n'eusse fait mes efforts pour adoucir le peuple, il se tourna vers moi d'un air moqueur, et il me dit cette mémorable parole, que je vous ai racontée plus d'une fois : « Ha ! mon bon seigneur, dites le bon mot.
Page 151 - ... mettre ou donner, ne souffrir estre faict, mis ou donné ores ne pour le temps advenir...
Page 320 - ... la dignité de la magistrature et dans ses paroles et dans ses démarches, et il revint au Palais-Royal au petit pas, dans le feu des injures, des menaces, des exécrations et des blasphèmes. Cet homme avait une sorte d'éloquence qui lui était particulière. Il ne connaissait point...
Page 319 - Si ce n'était pas une espèce de blasphème de dire qu'il ya quelqu'un dans notre siècle, plus intrépide que le grand Gustave et M. le Prince, je dirais que c'a été M.
Page iii - ... trier et choisir un livre si digne et si à propos, pour en faire présent à son pays.
Page 10 - Seine eu une infinité de ramifications qui la portèrent dans tous les ateliers : entreprise digne de l'admiration des siècles les plus éclairés , soit par son objet, soit qu'on la considère du côté de l'art , qui a présidé à cette...
Page 294 - ... siècles. Ces portraits, au nombre de cent, gravés d'après les originaux, sont accompagnés d'un sommaire latin des actions les plus mémorables de chacun des princes et des capitaines qu'ils représentent. Thomassin s'exerça principalement sur des sujets de dévotion , d'après Raphaël, Salviuti, le Baruche et autres peintres célèbres.
Page 323 - Il justifia par des exemples illustres et fameux, la possession où les compagnies avaient été depuis si longtemps et de s'unir et de s'assembler. Il se plaignit hautement de la cassation de l'arrêt d'union, et il conclut par une instance très-ferme et très-vigoureuse , à ce que les contraires donnés par le conseil d'en haut fussent supprimés.

Bibliographic information