Etudes archéologiques sur les eaux thermales ou minérales de la Gaule à l'époque romaine

Front Cover
Leleux, 1846 - Gaul - 318 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - ... m'a paru un fait assez intéressant pour être soumis à la Société , et c'est une occasion que je saisis avec empressement de lui payer une partie de ma dette. Ce chauffoir (voir le plan ci-joint) se composait essentiellement d'une grande pièce d'environ dix mètres de longueur sur huit mètres de largeur, dans le milieu de laquelle était un bassin circulaire de 4m70 de diamètre , où l'on descendait par deux gradins ayant Om35de haut sur autant de large.
Page 46 - Aleam, quod mirere, sobrii inter seria exercent tanta lucrandi perdendive temeritate, ut, cum omnia defecerunt, extremo ac novissimo jactu de libertate ac de corpore contendant.
Page 241 - contenant la source sacrée, qui s'écoulait par une rigole » taillée dans la pierre et recouverte de dalles. A droite » de la source, tarie aujourd'hui, s'élevaient quatre » colonnes d'ordre dorique, dont on a retrouvé des frag» ments et les bases encore à leur place.
Page 70 - II paraît assez naturel, en effet, que l'on ait associé au culte des nymphes des eaux, les divinités des montagnes qui présidaient au berceau de ces sources salutaires. On pourrait trouver ailleurs plus d'une indication d'un culte semblable; mais ici même, c'est-à-dire à Luchon, nous en avons un témoignage certain , si je ne me trompe, sur un autre autel votif découvert par M. du Mège , et qui fait lire cette inscription...
Page 15 - Vetus, hoc etiam apparent lymphae non ante repertae languida quae infuso lumina rore levant, nimirum locus ipse sui Ciceronis honori hoc dedit, hac fontes cum patefecit ope. ut, quoniam totum legitur sine fine per orbem, sint plures oculis quae medeantur aquae.
Page 94 - On n'a » pas fait la place aux fruits avec des degrés et on ne » l'a pas élevée par dessus la rue sans raison ; ça esté » pour conserver une cave faite en rond, laquelle est » au-dessous de la fontaine , et autour de laquelle il ya » seize siéges de marbre faits en forme de niches, et à » côté deux tuyaux, etc. (2). » On peut conclure de toutes ces données que la ville de Sextius possédait de nombreux établissements, publics ou particuliers, dans lesquels ses eaux chaudes étaient...
Page 241 - découpés dans des fouilles de bronze et d'argent, et » représentant, d'une manière grossière, différentes » parties du corps affectées de maladies, furent trouvés » dans un vase de terre. Le plan des fondations mises » à jour offre un quadrilatère de 57 mètres de longueur, » sur une largeur encore indéterminée. La quantité » d'objets d'ornement, la dimension des fragments de » statues et de colonnes, leur perfection de travail peu» vent donner une idée de la décoration somptueuse...
Page 41 - Nimirum respondet generi suo , ut qui de latronum et Convenarum natus est semine , quos Gn. Pompeius edomita Hispania , et ad trium— phum redire festinans, de Pyrenœijugis deposuit et in unum oppidum congregavit, unde et Convenarum urbs nomen accepit.
Page 69 - Le nom de TOVTA nous fait voir l'emploi de la syllabe ov, « bien rare, hors le nom de la tribu OVF/entina qu'on lit sur « un assez grand nombre de monuments. A la ligne suivante, « je trouve un nom ethnique rare aussi ; car , autant qu'on « peut faire une conjecture sur un marbre qu'on n'a pas vu, « je crois qu'il faudrait y lire SEGVSIANA ; ce serait une « malade venue de loin aux thermes des Onesii, bien « qu'elle eût dans sa patrie les Aquœ Segeste.
Page 313 - Comme je l'ai fait ailleurs pour un petit nombre de lieux , je crois pouvoir placer ici ces eaux, quoiqu'elles n'appartinssent point à la Gaule, mais aux établissements romains de la frontière, sur la rive droite du Rhin. Au reste, n'ayant pas à ma disposition les savants ouvrages qui en ont parlé avec détail (1), je ne fais que mentionner brièvement cette petite ville, située tout près du grand fleuve et au pied du Blauen. Je me bornerai à dire qu'on y trouve de nombreuses antiquités,...

Bibliographic information