Études de l'histoire ancienne et de celle de la Grèce: de la constitution de la république d'Athènes et de celle de Lacédémone, de la législation, des tribunaux, des moeurs et usages des Athéniens, de la poésie, de la philosophie et des arts chez les Grecs, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 266 - Lorsqu'on passe près d'une ville, on fait approcher le bateau du rivage. Parmi les femmes, les unes continuent à chanter et à jouer des castagnettes, d'autres crient de toutes leurs forces, et disent des injures à celles de la ville ; celles-ci se mettent à danser, et celles-là, se tenant debout, retroussent indécemment leurs robes.
Page 245 - Egyptiens n'ayant rien emprunté des autres, ils n'ont ajouté aucun ornement étranger, aucune superfluité à ce qui étoit dicté par la nécessité : ordonnance et simplicité ont été leurs principes ; et ils ont élevé ces principes jusqu'à la sublimité : parvenus à ce point, ils ont mis une telle importance à ne pas l'altérer, que, bien qu'ils aient surchargé leurs édifices de bas-reliefs, d'inscriptions...
Page 266 - ... sexe. Tant que dure la navigation , quelques femmes .jouent des castagnettes , et quelques hommes de la flûte; le reste, tant hommes que femmes, chante et bat des mains. Lorsqu'on passe près d'une ville, on fait approcher le bateau du rivage. Parmi les femmes , les unes continuent à chanter et à jouer des castagnettes, d'autres crient de toutes leurs forces, et disent des injures à celles de la ville; celles-ci se mettent à danser, et celles-là se livrent à une pantomime peu (convenable).
Page 266 - Bubastis : on s'y rend par eau, hommes et femmes pêlemêle et confondus les uns avec les autres; dans chaque bateau il ya un grand nombre de personnes de l'un et de l'autre sexe. Tant que dure la navigation, quelques femmes jouent des castagnettes, et quelques hommes de la flûte; le reste, tant hommes que femmes, chante et bat des mains. Lorsqu'on passe près d'une ville, on fait approcher le bateau du rivage. Parmi les femmes, les unes continuent à chanter et à jouer des castagnettes, d'autres...
Page 266 - Voici ce qui s'observe en allant à Bubastis : on s'y rend par eau, hommes et femmes pêle-mêle et confondus les uns avec les autres ; dans chaque bateau il ya un grand nombre de personnes de l'un et de l'autre sexe. Tant que dure la navigation , quelques femmes jouent des castagnettes , et quelques hommes de la flûte; le reste, tant hommes que femmes, chante et bat des mains. Lorsqu'on passe près d'une ville, on fait approcher le bateau du rivage. Parmi les femmes , les unes continuent à chanter...
Page 327 - J'admire encore avec effroi l'organisation d'un pareil gouvernement ; les traces qu'il a laissées me glacent et m'épouvantent encore. La divinité, sacerdotalement vêtue, d'une main tient un crochet, de l'autre un fléau, l'un sans doute pour arrêter, et l'autre pour punir : la loi porte partout la chaîne, et la mesure ; je vois les arts se traîner sous le poids de cette chaîne, et son génie m'en paraît accablé : ce signe de la génération tracé sans pudeur jusqu'au sanctuaire des temples...
Page 336 - Quoique ses proportions soient colossales, les contours qui en sont conservés sont aussi souples que purs : l'expression de la tête est douce, gracieuse et tranquille ; le caractère en est africain : mais la bouche dont les lèvres sont épaisses, a une mollesse dans le mouvement et une finesse d'exécution vraiment admirables ; c'est de la chair et de la vie. Lorsqu'on a fait un pareil monument, l'art...
Page 266 - La même chose s'observe à chaque ville qu'on rencontre le long du fleuve. Quand on est arrivé à Bubastis, on célèbre la fête de Diane en immolant un grand nombre de victimes , et l'on fait à cette fête une plus grande consommation de vin de vigne que dans tout le reste de l'année ; car il s'y rend , au rapport des habitants, sept cent mille personnes, tant hommes que femmes, sans compter les enfants.
Page v - Études de l'histoire ancienne et de celle de la Grèce, de la constitution de la République d'Athènes et de celle de Lacédémone; de la législation, des tribunaux, des mœurs et...
Page 14 - ... saine morale, et j'hésiterai d'autant moins à me permettre quelques remarques critiques sur un ou deux points sur lesquels je ne partage pas l'opinion de M. Lévesque, qu'il est aisé de voir que partout il a eu en vue de dire uniquement ce qu'il croyait utile et vrai.

Bibliographic information