Études sur la Chine contemporaine

Front Cover
Chamerot et Lauwereyns, 1866 - China - 214 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 169 - ... et, d'après le code pénal de la Chine, le but des représentations théâtrales est « d'offrir sur la scène des peintures vraies ou supposées des hommes justes et bons, des femmes chastes et des enfants affectueux et obéissants, qui peuvent porter les spectateurs à la pratique de la vertu (5).
Page 197 - L'organisation politique du gouvernement chinois, qui date de plus de quatre mille ans, est la plus philosophique, la plus rationnelle, la plus dépouillée de préjugés de toute sorte, qui ait jamais existé jusqu'ici en aucun temps et en aucune contrée du monde : c'est là la cause de sa durée (2).
Page 196 - C'est pourquoi, pourvoir aux besoins des « populations et ne pas montrer envers elles de l'indifférence ou « du mépris; faire la part de chacun, c'est-à-dire tracer à chacun « ses devoirs selon la position qu'il occupe, et ne pas multiplier « sans nécessité les obligations de chacun, voilà le seul et véri
Page 44 - Discussions grammaticales sur certaines règles de position qui, en chinois , jouent le même rôle que les inflexions dans les autres langues...
Page 41 - ... moins propre à devenir l'instrument de l'esprit, que les langues sanskritiques et sémitiques. Mais malgré sa pauvreté, qui consiste dans le défaut à peu près complet d'expressions phonétiques ou acoustiques pour les relations grammaticales, elle est une rude gymnastique appliquée à l'esprit. Je ne crains pas de paraître amateur de paradoxes , en disant que c'est cette absence grammaticale qui augmente la sagacité de la nation. » Sans adopter entièrement le mépris que Guillaume...
Page 199 - ... délibère sur le gouvernement et l'administration de l'empire, promulgue les ordonnances de l'empereur, préside à l'exécution des lois de l'État, et, en général, veille à ce que les fonctions respectives des différents pouvoirs soient maintenues dans leurs justes limites, alin d'aider l'empereur dans la direction des affaires de l'État.
Page 172 - Ceux qui composent des pièces obscènes, dit un écrivain chinois cité par Morrison , seront sévèrement punis dans le séjour des expiations , et leur supplice durera aussi longtemps que leurs pièces resteront sur la terre » (Ming-fou ; Morr., part, n ; 7,725-2,578).
Page 196 - ... voirs selon la position qu'il occupe, et « ne pas multiplier sans nécessité les « obligations de chacun , voilà le seul « et véritable gouvernement. C'est pour« quoi encore, appliquer ces principes > à l'empire, et ne jamais les oublier « est Icseul et véritable gouvernement.
Page 45 - Meng-tseu vel Mencium, inter Sinenses philosophes ingenio, doctrina nominisque claritate Confucio proximum, sinice edidit et latina interpretatione ad interpretationem tartaricam utramque recensita instruxit et perpetuo commentario sinicis deprompto illustravit.

Bibliographic information