Études sur les associations ouvrières

Front Cover
A. Le Clere et cie, 1857 - Business & Economics - 276 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 31 - Le Gouvernement provisoire de la République française s'engage à garantir l'existence de l'ouvrier par le travail ; » Il s'engage à garantir du travail à tous les citoyens...
Page 32 - Considérant que la révolution faite par le peuple doit être faite pour lui ; » Qu'il est temps de mettre un terme aux longues et iniques souffrances des travailleurs; » Que la question du travail est d'une importance suprême...
Page 32 - ... d'un gouvernement républicain ; » Qu'il appartient surtout à la France d'étudier ardemment et de résoudre un problème posé aujourd'hui chez toutes les nations industrielles de l'Europe; » Qu'il faut aviser, sans le moindre retard, à garantir au Peuple les fruits légitimes de son travail; » Le Gouvernement provisoire de la République arrête : » Une commission permanente, qui s'appellera Commission de gouvernement pour les travailleurs, va être nommée avec mission expresse et spéciale...
Page 226 - Il faut avoir une tête habituée au calcul, qui puisse comparer les frais de production avec la valeur que le produit aura lorsqu'il sera mis en vente. Dans le cours de tant d'opérations, il ya des obstacles à surmonter, des inquiétudes à vaincre, des malheurs à réparer, des expédients à inventer. Les personnes chez qui...
Page 226 - En second lieu, ce genre de travail exige des qualités morales dont la réunion n'est pas commune. Il veut du jugement, de la constance, la connaissance des hommes et des choses. Il s'agit d'apprécier convenablement l'importance de tel produit, le besoin qu'on en aura, les moyens de production; il s'agit de mettre en jeu quelquefois un grand nombre d'individus; il faut acheter ou faire acheter des matières premières, réunir des ouvriers, chercher des consommateurs, avoir un esprit d'ordre et...
Page 32 - Commission de gouvernement pour les travailleurs , va être nommée avec mission expresse et spéciale de s'occuper de leur sort. Pour montrer quelle importance le gouvernement provisoire de la république attache à la solution de ce grand problème, il nomme président de la Commission de gouvernement pour les travailleurs un de ses membres , M. Louis Blanc, et pour vice-président un autre de ses membres, M. Albert, ouvrier. Des ouvriers seront appelés à faire partie de la commission. Le siège...
Page 226 - ... un grand nombre d'individus ; il faut acheter ou faire acheter des matières premières, réunir des ouvriers,' chercher des consommateurs, avoir un esprit d'ordre et d'économie, en un mot, le talent d'administrer. Il faut avoir une tête habituée au calcul, qui puisse comparer les frais de production avec la valeur que le produit aura lorsqu'il sera mis en vente.
Page 32 - Considérant que la révolution , faite par le peuple, doit être faite pour lui ; Qu'il est temps de mettre un terme aux longues et iniques souffrances des travailleurs; Que la question du travail est d'une importance suprême; Qu'il...
Page 17 - ... temps théorique et pratique. Dans la doctrine de Saint-Simon, le pouvoir est tout, il fait tout : après avoir tiré en quelque sorte de son propre sein le droit de s'imposer à la société, il la façonne à son gré : c'est lui qui classe les capacités, c'est lui qui distribue les fonctions, c'est lui qui préside au travail de tous, c'est lui qui pourvoit à la distribution des richesses. Dans la doctrine de Saint-Simon, l'État, c'est le pape de l'industrie. Dans notre projet, au contraire...
Page 175 - ... qui sont répartis par le Conseil d'Administration entre les employés de la Compagnie en proportion des traitements ou en raison des services, d'après les bases arrêtées par l'Assemblée 'générale. Lorsque, par application des dispositions qui précèdent, il a été attribué à l'en-semble des actions une somme totale de...

Bibliographic information