Éphémérides de P.J. Grosley: ouvrage historique

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 315 - Si ce n'étoit pas une espèce de blasphème de dire qu'il ya quelqu'un dans notre siècle plus intrépide que le grand Gustave et M. le prince, je dirois que c'a été M. Molé , premier président. Il s'en est fallu de beaucoup que son esprit n'ait été aussi grand que son cœur : il ne laissoit pas d'y avoir quelques rapports, par une ressemblance qui n'y étoit toutefois qu'en laid.
Page 147 - ... mettre ou donner, ne souffrir estre faict, mis ou donné ores ne pour le temps advenir...
Page 6 - ... créa des manufactures; et, pour leur » commodité, il partagea la Seine en une infinité de » ramifications qui la portèrent dans tous les ateliers : » entreprise digne de l'admiration des siècles les plus » éclairés, soit par son objet, soit qu'on la considère du » côté de l'art qui a présidé à cette savante distribution.
Page 152 - A l'issue de l'église , le curé doit avoir une pelé en la main et à icelle pelé doit prendre de la terre du cimetière trois fois, et mettre sur la teste du ladre, en disant : « Mon amy , c'est signe que tu es mort quant au monde, et pour ce ayes patience à toy, etc...
Page 316 - ... la dignité de la magistrature et dans ses paroles et dans ses démarches, et il revint au Palais-Royal au petit pas, dans le feu des injures, des menaces, des exécrations et des blasphèmes.
Page 269 - ... gallicane, il faut joindre les quatre articles de la Déclaration du clergé de France , arrêtés dans la célèbre Assemblée de 1682. « Les quatre propositions adoptées et promulguées par » cette Assemblée, dit Grosley dans ses Ephémérides, pro» positions qui ont irrévocablement fixé les limites des « deux puissances, et qui sont aujourd'hui en France une » des lois les plus certaines de l'Eglise et de l'Etat, ont été » presque littéralement tirées de l'ouvrage de P. Pithou...
Page 316 - Cet homme avait une sorte d'éloquence qui lui était particulière : il ne connaissait point d'interjection; il n'était pas congru dans sa langue; mais il parlait avec une force qui suppléait à tout cela, et il était naturellement si hardi qu'il ne parlait jamais si bien que dans le péril.
Page 267 - ... serves par une tradition immémoriale , n'avaient point » encore été mis dans le jour qu'ils méritaient : on ne » pouvait le leur donner qu'en les réunissant en un corps, » qu'en fixant les principes sur lesquels ils sont établis , » et dans lesquels ils se réunissent.
Page 268 - ... un corps, qu'en fixant les principes sur lesquels ils sont établis, et dans lesquels ils se réunissent. C'est ce qu'osa tenter M. Pithou. Simple particulier, dénué de toute espèce d'autorité, il entreprit de relever, entre le sacerdoce et l'empire, les anciennes bornes dont les derniers malheurs de l'Etat avaient à peine laissé quelques vestiges.

Bibliographic information