Œuvres: précédées de Mémoires et de notes sur sa vie, son administration, et ses ouvrages, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 396 - réparé une banqueroute faite, il en a prévenu une prêle à faire. « Il a facilité les paiements jusqu'aux Indes ; il a soldé une partie « des dettes des colonies et mis l'autre en ordre. Il a trouvé le « crédit à cinq et demi pour cent et l'a laissé à quatre.
Page 395 - Impositions indirectes, au ires-grand profit des Contribuables, du Roi, et même des Financiers. Il a de même adouci la perception des impositions territoriales, en abolissant les contraintes solidaires, et autant qu'il a été possible le croisement des poursuites des Receveurs. Il a arrêté le cours de la plus terrible des Épizooties. Il a réprimé une sédition tramée de longue main par des gens très-puissans, et dout les opérations de ravage étaient conduites avec art.
Page 204 - ... jouissaient du droit de vendre du grain et d'en tenir magasin dans la ville, mais qui avaient seuls la permission d'acheter celui qu'apportaient les laboureurs et les marchands étrangers, et de le vendre ensuite aux boulangers et aux habitants, qui ne pouvaient, en aucun cas, acheter de la première main.
Page 29 - Mes chers amis, je suis extrêmement touché du zèle que vous me témoignez, et plus ému que je ne puis l'exprimer du sentiment qui le dicte. Il ya beaucoup de vrai dans vos observations. Prenez pour vous le conseil que vous me donnez, puisque vous pouvez le suivre. Quoique je vous aime, je ne conçois pas entièrement comment vous êtes faits. Quant à moi, il m'est impossible de me dévouer à porter toute ma vie un masque sur le visage.
Page 61 - ... pour les vendre. En tout la plus profonde ignorance de la vraie .situation des contribuables était générale ; on n'avait pas le moindre élément pour juger de leurs réclamations et de leurs plaintes. MM. les Intendans...
Page 418 - L'âme de M. Turgot était si heureusement constituée, que tous les sentiments bons, nobles et honnêtes, même ceux qui semblent le plus incompatibles, y régnaient à la fois, et que nul des autres n'y pouvait trouver place. Il joignait la sensibilité d'un bon jeune homme et la pudeur d'une femme estimable au caractère d'un législateur fait pour réformer et constituer des empires, et pour changer la face du monde...
Page 220 - Il ne changea pas la formule du serment; mais il ne prononça point les dernières paroles, qui répugnaient à son humanité , à sa vertu. Il y suppléa, d'une voix basse et en rougissant, quelques mots inintelligibles. M. de Maurepas se vanta aux évêques d'avoir fait reculer deux philosophes.
Page 84 - C'est plus de cent cinquante lieues de route dans le pays le plus difficile, où il faut sans cesse monter et descendre. Toutes les pentes ont été adoucies avec tant d'intelligence qu'il n'en est aucune qui demande que pour la monter on ralentisse sensiblement sa marche, et que les rouliers n'ont jamais besoin d'enrayer pour descendre.
Page 395 - Il a été au secours des plus pauvres serviteurs de l'Etat; il leur a fait payer leurs pensions arriérées de quatre ans. Il a...
Page 65 - Si vous rencontrez quelques hommes qui se distinguent par quelque talent, ou qui montrent des dispositions singulières pour quelque science ou quelque art que ce soit, vous m'obligerez de ne me les pas laisser ignorer. Je chercherai les occasions de les employer, et de ne pas laisser leur talent enfoui. « Vous me ferez plaisir de prendre note des habitants à qui, dans le travail des...

Bibliographic information