Œuvres agréables et morales, ou variétés littéraires du marquis de Pezai;: précédées d'un discours de sa vie et ses ouvrages. C'est la grace naïve unie au sentiment! Tome Premier. [Tome Seconde.].

Front Cover
chez Lemarié, Libraire et Imprimeur, sous la Tour., 1791 - French literature
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 127 - Sa façon d'écouter vaut celle de bien dire ; La grâce est tout ce qu'elle fait, Et le goût, c'est l'instinct d'Elphire. En elle, on peut voir tour-à-tour , Ou l'enfant qui folâtre , ou la femme qui pense ; Son défaut,
Page 126 - C'est Elphire , c'est encore elle. Je crois même que j'oserais, Sans vouloir lui faire injustice , Emprunter quelqu'un de ses traits Pour le portrait de la malice ; Et je ne
Page 32 - l'art de le faire attendre. Fâche-toi, pour mieux t'appaiser : N'accorde rien sans le défendre. Donne quelquefois un baiser : Plus souvent laisse-le-moi prendre. Que la plus légère faveur Ait tout le prix d'une victoire : En baisant ta main, je dois croire , Qu'il n'est point de plus grand bonheur. Lorsque ma bouche est sur ta bouche
Page 57 - Tromper une muse ingénue ! Dans l'hommage que m'a rendu Ta lyre pour moi prévenue, Du moins un éloge m'est dû : Jamais du fiel noir de l'envie Mon cœur ne fut empoisonné, Et la palme tant poursuivie , Dont mon émule est couronné , Je n'ai jamais imaginé Qu'à mon triomphe il l'eût ravie. Sur l'arbuste d'Anacréon , S'épanouit plus
Page 127 - l'indifférence : Mais elle y donne encore un faux air de l'Amour. Quand on a répété : «Que Mélazone est belle «! On croit l'avoir louée, on n'a rien fait pour elle. Que l'on ôte à ses traits leur régularité , A son sein la fraîcheur, à sa peau la finesse ; Seulement à ses yeux qu'on laisse leur tendresse, Et l'on verra combien la sensibilité A des charmes puissans plus sûrs que la beauté.
Page 33 - pas tous les jours la même ; Ne te pare pas tous les jours ; Le premier talent des Amours Est celui des métamorphoses : Si le printemps
Page 106 - deux. J'aime bien : mais je veux qu'on m'aime ,, Les faveurs me font aimer mieux, Et je n'ai point l'honneur suprême D'être constant sans être heureux. Pourquoi reprocher à Rosette Si Dieu la fit un peu coquette ? Coquette en amour, quel bonheur ! Un
Page 29 - tes attraits : C'est l'Amour même qui m'inspire; ... Mais, comment tes yeux sont-ils faits ? Ce sont les yeux même de Flore.... Qu'ils soient petits , grands, noirs ou bleus, Ils ne m'ont point dit, je t'adore : Fut-il jamais de plus beaux yeux ? Ma
Page 58 - ces palmes fleuries Que l'on doit rougir d'arracher , Quand la haine les a flétries. Je plains le cœur rongé d'ennui, Et d'un orgueil
Page 117 - vif éclat, à son retour, Vient marquer les progrès du jour ! Pour offrir un abri plus sombre Les rameaux semblent se croiser : Oui.... Mais

Bibliographic information