Œuvres complètes d'Augustin Cauchy

Front Cover
Gauthier-Villars, 1896 - Mathematics
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 240 - Mémoire sur les secours que les sciences de calcul peuvent fournir aux sciences physiques ou même aux sciences morales, et. sur l'accord des théories mathématiques et physiques avec la véritable philosophie. CR, T. XXF, p. i34 (i4 juillet i8.i5). En rédigeant quelques articles qui paraîtront prochainement dans mes Exercices d...
Page 248 - Il importe d'ajouter que, outre ces dernières, certaines forces physiques nous sont départies pour notre conservation, pour nos besoins, sans que nous puissions disposer d'elles. Ainsi, par exemple, les forces physiques appliquées à la digestion, à l'assimilation, à la nutrition, sont évidemment des forces qui, étant indépendantes de nous, aussi bien que la pesanteur et les actions moléculaires, ne sont pas mises en œuvre par notre volonté.
Page 242 - ... généralement, la force dirige et modifie le mouvement de la matière, ne serait-il pas absurde de croire qu'elle est matérielle; et, si elle est immatérielle, comment peut-on la mesurer, la calculer, la représenter par des nombres et par des chiffres? Enfin, les forces dont s'occupe la Mécanique sont-elles distinctes de celles que l'on considère dans les sciences physiques et naturelles, dans les sciences morales ellesmêmes? Sont-elles distinctes en particulier de celle qu'on nomme la...
Page 278 - Lagrange est le premier qui se soit occupé de cette question , en démontrant (voir onzième leçon) que le nombre des valeurs d'une fonction de n lettres est toujours un diviseur du produit ï . a . 3 . . . n.
Page 243 - Les forces que je nommerai physiques sont celles qui, dans un système de points en repos, se manifestent par des pressions, par une tendance du système au mouvement, et qui, dans le cas où le système vient à se mouvoir, modifient sans cesse les vitesses acquises par les différents points. Les forces intellectuelles sont, par exemple, celles que Kepler a su appliquer à la démonstration des lois qui portent son nom, et Newton à la découverte du principe de la gravitation universelle. Enfin,...
Page 250 - ... être. Sans doute la matière est inintelligente, mais elle obéit sans le savoir à une intelligence souveraine ; sans doute cette obéissance passive est pour nous un mystère, mais un mystère analogue se trouve dans ce qu'on appelle l'instinct chez les animaux, chez l'homme lui-même. Cet instinct n'est-il pas l'obéissance passive par laquelle ils concourent, même sans le savoir, à l'exécution des lois établies par le souverain législateur ? Cette obéissance est subie par les...
Page 57 - Cauchy, de la condition de convergence, était ainsi conçu : , x désignant une variable réelle ou imaginaire, une fonction réelle ou imaginaire » de x sera développable en série convergente ordonnée suivant les puissances » ascendantes de x , tant que le module de x conservera une valeur inférieure » à la plus petite de celles pour lesquelles la fonction ou sa dérivée cesse d'être finie

Bibliographic information