Œuvres complètes de Condillac: La grammaire

Front Cover
Dufart, 1803
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page i - J_JA méthode que j'ai suivie pour l'instruction du prince paraîtra nouvelle, quoique dans le fond elle soit aussi ancienne que les premières connaissances humaines. Il est vrai qu'elle ne ressemble pas à la manière dont on enseigne ; mais elle est la manière même dont les hommes se sont conduits pour créer les arts et les sciences.
Page 366 - FUTUR Je recevrai. Tu recevras. Il recevra. Nous recevrons Vous recevrez. Ils recevront.
Page 366 - Que j'aie reçu. Que tu aies reçu. Qu'il ait reçu. Que nous ayons reçu. Que vous ayez reçu.
Page 87 - Quelle dignité, et en même temps quelle prodigieuse variété dans les caractères! Combien de rois, de princes, de héros de toutes nations nous at-il représentés, toujours tels qu'ils doivent être , toujours uniformes avec euxmêmes, et jamais ne se ressemblant les uns aux autres!
Page 87 - La scène retentit encore des acclamations qu'excitèrent, à, leur naissance, le Cid, Horace, Cinna, Pompée, tous ces chefsd'œuvre représentés depuis sur tant de théâtres, traduits en tant de langues, et qui vivront à jamais dans la bouche des hommes.
Page 331 - ... anciens, fit voir sur la scène la raison, mais la raison accompagnée de toute la pompe, de tous les ornements dont notre langue est capable...
Page 64 - ... analyse des moyens semblables , parce qu'ils sont tous conformés de la même manière. La méthode qu'ils suivent est donc assujettie aux mêmes règles dans toutes les langues. Mais cette méthode se sert, dans différentes langues , de signes différens.
Page 38 - ... évident que la perception et le jugement ne sont qu'une même chose. Si, au contraire, nous le considérons encore dans les idées de grand et d'arbre , alors l'idée de grandeur convient à l'idée d'arbre, indépendamment de notre perception, et le jugement devient une affirmation. Envisagée sous ce point de vue, la proposition , cet arbre est grand, ne signifie pas seulement que nous appercevons l'idée d'arbre avec l'idée de grandeur : elle signifie encore que la grandeur appartient réellement...
Page 118 - Nous n'avons donc rien à ajouter à ce que nous avons dit en traitant des modifications du sujet; mais il nous reste à observer si le substantif qui est attribut est toujours de la même espèce que le substantif qui est sujet. J^.i'Tîîiribn! Lorsque vous dites, Corneille est un poète, un înte>rm*1no!
Page 331 - ... le bon chemin et lutté, si je l'ose ainsi dire, contre le mauvais goût de son siècle, enfin, inspiré d'un génie extraordinaire et aidé de la lecture des anciens, fit...

Bibliographic information