Œuvres complètes de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais: Thé âtre

Front Cover
L. Collin, 1809
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 409 - SierraMorena, l'Andalousie ; accueilli dans une ville, emprisonné dans l'autre, et partout supérieur aux événements; loué par ceux-ci, blâmé par ceux-là.; aidant au bon temps, supportant le mauvais ; me moquant des sots, bravant les méchants ; riant de ma misère et faisant la barbe à tout le monde ; vous me voyez enfin établi dans Séville, et prêt à servir de nouveau Votre Excellence en tout ce qu'il lui plaira m'ordonner. LE COMTE.
Page 406 - Chloris ; que j'envoyais des énigmes aux journaux, qu'il courait des madrigaux de ma façon ; en un mot, quand il a su que j'étais imprimé tout vif, il a pris la chose au tragique et m'a fait ôter mon emploi, sous prétexte que l'amour des lettres est incompatible avec l'esprit des affaires.
Page 36 - Ses personnages doivent toujours y paraître sous un tel aspect, qu'ils aient à peine besoin de parler pour intéresser. Sa véritable éloquence est celle des situations, et le seul coloris qui lui soit permis est le langage vif, pressé, coupé, tumultueux et vrai des passions, si éloigné du compas de la césure et de l'affectation de la rime, que tous les soins du poète ne peuvent empêcher d'apercevoir dans son drame s'il est en vers.
Page 408 - FIGARO. Tout comme un autre : pourquoi pas? Ils m'ont sifflé; Mais si jamais je puis les rassembler... LE COMTE. L'ennui te vengera bien d'eux? FIGARO. Ah! comme je leur en garde, morbleu!
Page 406 - Je me crus trop heureux d'en être oublié, persuadé qu'un grand nous fait assez de bien quand il ne nous fait pas de mal.
Page 447 - La calomnie, Monsieur? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez,;. j'ai vu les plus honnêtes gens près d'en être accablés. Croyez qu'il n'ya pas de plate méchanceté, pas d'horreurs , pas de conte absurde qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande ville en s'y prenant- bien j et nous avons ici des gens d'une adresse!...
Page 409 - ... j'ai quitté Madrid; et, mon bagage en sautoir, parcourant philosophiquement les deux Castilles, la Manche...
Page 409 - C'est mon bon ange , Excellence , puisque je suis assez heureux pour retrouver mon ancien maître. Voyant à Madrid que la république des lettres était celle des loups, toujours armés les uns contre les autres, et que, livrés au mépris où ce risible acharnement les conduit, tous les insectes, les moustiques, les cousins, les critiques , les maringouins...
Page 21 - Nous le voyons arriver dans la plupart des Pièces comiques; à la honte de la Morale, le Spectateur se surprend trop souvent à s'intéresser pour le fripon contre l'honnête homme, parce que celui-ci est toujours le moins plaisant des deux. Mais si la gaieté des Scènes a pu m'entraîner un moment, bientôt, humilié de m'être laissé prendre au piège des bons mots ou du jeu théâtral, je me retire mécontent de l'Auteur, de l'Ouvrage et de moi-même. La moralité du genre plaisant est donc...
Page 436 - Figaro. FIGARO. Fi donc, trembler ! Mauvais calcul, madame. Quand on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur.

Bibliographic information