Œuvres complettes d'Ovide: traduites en français; auxquelles on a ajouté la vie de ce poëte; les Hymnes de Callimagne; le Pervigilium Veneris; L'Epitre de Lingendes sur l'exil d'Ovide; et la traduction en vers de la belle Elégie d'Ovide sur son départ, par LeFranc de Pompignan

Front Cover
Chez Debarle, 1799
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - Qu'on ne vous voie point porter « de ces garnitures d'ivoire proprement enchâssées « sur l'ébène. De tels ornemens ne sont faits que pour « ces heureux livres que le public honore de ses face veurs.
Page 392 - LIVIE. son courage de bonne heure. Après avoir soumis les Grisons ; il vainquit les Gaulois et les Germains , et fut élevé à la charge de préteur. La même année qu'on lui conféra la préture , il retourna sur le Rhin , le passa , et acquit tant de gloire dans cette expédition , qu'on lui décerna les honneurs du triomphe , et qu'il fut nommé proconsul , dès qu'il eut cessé d'être préteur. Les armées , toujours victorieuses sous lui , l'honorèrent du titre ftlmperator ; Auguste ne...
Page 221 - ... ronde ? Point de pain quelquefois, et jamais de repos. Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts, Le créancier, et la corvée Lui font d'un malheureux la peinture achevée. Il appelle la mort, elle vient sans tarder, Lui demande ce qu'il faut faire C'est, dit-il, afin de m'aider A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
Page 28 - Votre petite loge sur mes tablettes , là , vous verrez vos frères (19) tous rangés par ordre, comme enfans d'un même père et les fruits de mon étude; chacun d'eux porte son titre à découvert , avec son nom écrit sur le front. Mais vous en verrez trois retirés à l'écart et cachés dans un coin ; ce sont ceux-là , comme...
Page xiv - En eiTet , l'élégie est moins l'ouvrage de l'esprit que du cœur : chaque 'distique de mesure inégale dont elle est composée , exprime assez naturellement le langage de la douleur, toujours entre-coupé de soupirs; et la chute du second* vers est d'ordinaire un sentiment vif et tendre qui tient lieu de la pointe dans l'épigramme. Ovide excella dans ce genre de poésie , et nul autre n'a mieux entendu que lui le vrai tour et les vraies beautés de l'élégie : aussi n'a-.t-il pas craint de se...
Page 392 - Il signala son courage de bonne heure. Après avoir soumis les Grisons , il vainquit les Gaulois et les Germains , et fut élevé à la charge de préteur. La même année qu'on lui conféra la préture , il retourna sur le Rhin, le passa, et acquit tant de gloire dans cette expédition , qu'on lui décerna les honneurs du triomphe , et qu'il fut nommé ' proconsul. Dès qu'il eut cessé d'être préteur, les armées , toujours victorieuses...
Page 417 - Ce fils , le motif de tous ses crimes , la traita avec la plus noire ingratitude , et pendant sa vie , et après sa mort , arrivée l'an 29 de JC , à 86
Page 172 - ... mourir dans un honteux exil. Il faut donc mourir à l'extrémité du monde, mourir dans un pays obscur et inconnu , afin que le lieu même de ma mort la rende plus affreuse et plus déplorable. Ainsi donc mon corps languissant ne reposera plus dans son lit ordinaire : ainsi quand je serai désespéré , prêt à rendre le dernier soupir , il n'y aura personne qui pleure autour de moi ; les. larmes d'une chère épouse (8) , répandues sur mes joues , n'arrêteront point pour quelques momeris...
Page 155 - Slénobée , femme du roi a'Argos , chez qui il se retira après ce malheureux événement , devint éperdunient amoureux de lui. Ce jeune prince n'ayant pas répondu à ses désirs , Sténobée s^en vengea , en l'accusant auprès de son mari d'avoir voulu lui faire violence. BELLET (Charles), memb.

Bibliographic information