Œuvres de Le Grand, comédien du roi, Volume 4

Front Cover
Par la Compagnie des libraires associés, 1770 - French drama
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 227 - La Nouveauté vous appelle , Accourez sur ses pas , Et quittez tout pour elle. Sans être belle, Une bagatelle, Quand elle est nouvelle , A toujours quelque appas. La Nouveauté vous appelle , Accourez sur ses pas.
Page 227 - Croyezmoi , messieurs , ne manquez jamais la première représentation d'une pièce; on n'est pas toujours sûr d'en voir une seconde , et venez tous avec moi condamner ou applaudir la Nouveauté. Mais vous n'aurez pas la peine de l'aller chercher à la comédie , puisque la voilà qui vient en personne au-devant de vous.
Page 245 - NOUVEAUTÉ. Que voulez-vous que je vous dise? vous avez l'air un peu antique , au moins ; et si vous m'aviez consultée avant que d'aller à la cour, je vous aurois épargné le ridicule d'y paroître dans cet équipage.
Page 231 - Oh ! ne dites pas cela ; il ya près d'un mois que vous ne m'avez vue. Je vous dirai que ce beau blondin que vous m'aviez fait prendre à la place de cet homme d'affaires est absent depuis trois semaines. Nous nous sommes quittés avec les plus belles protestations du monde ; il devoit revenir au bout de huit jours;je l'attendois avec impatience, je n'ai vu personne.
Page 250 - ... figurez-vous que vous êtes vestale; c'est un rôle qui convient assez à la Nouveauté, et moi je suis Antonin Caracalla. Un prélude de basse vous annonce mon arrivée et je commence par vous déclarer mon amour. Vous êtes fort étonnée et me répondez avec fierté. Je ne me rebute point et je reviens à la charge. Vous me dites des injures, je vous menace. Vous vous retranchez toujours sur votre vertu : je vous...
Page 254 - Âh, monsieur de la Rimaille! LA RIMAILLE. Non: c'est un prix fait, et vous ne les auriez pas s'il s'en falloit une obole. LA CASCADE. Mais enfin. LA RIMAILLE. Vous en pouvez trouver autre part à meilleur marché ; mais il ya vers et vers, et pour ceux que je fais... ' LA CASCADE. Allons, monsieur de la Rimaille, il se faut mettre à la raison , songez qu'on ne vous demande que de petits vers.
Page 251 - ... monsieur de la Rimaille? Eh bien! qu'est-ce? comment va le théâtre? comment vous portez-vous depuis votre dernière chute? LA RIMAILLE. Si mal, que je ne veux plus rien composer de nouveau : j'ai un magasin rempli de plus de soixante mille vers de toutes espèces ; ceux qui en auront besoin viendront en acheter chez moi en gros, qu'ils revendront au public en détail à leurs risques et fortunes. Mais que faisiez-vous donc là avec monsieur de la Cascade? LA NOUVEAUTÉ. Il me vouloit mettre...
Page 367 - Ultimo : nous voulons qu'il soit aussi honteux pour les hommes de trahir la foi conjugale qu'il l'a été jusqu'ici pour les femmes et que ces messieurs ne se fassent pas une gloire d'une action dont ils nous font un crime ». En 1720, Marivaux lui-même mit en scène le féminisme dans La colonie.
Page 244 - LA BARONNE. Ennuyés dans la suite de cette vie champêtre , nous avons eu , au bout de quarante ans , la curiosité de revenir à la cour, et à notre arrivée nous y venons d'être raillés de tous les courtisans sur notre ajustement. LA NOUVEAUTÉ.
Page 247 - Oh ! parbleu, c'eft une curiofité que je veux avoir ; & je ne reviendrai à la Cour que quand mes habits y feront de mode. LA BARONNE. Allons, mon fils, allons; retournons à notre Château.

Bibliographic information