Œuvres de P. Corneille: Théodore, vierge et martyre. Héraclius, empereur d'Orient. Andromède. Don Sancha d'Aragon. Nicomède

Front Cover
L. Hachette et Cie, 1862
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 429 - N'eut jamais aucun droit d'occuper cette place. CARLOS. Se pare qui voudra des noms de ses aïeux : Moi, je ne veux porter que moi-même en tous lieux : Je ne veux rien devoir à ceux qui m'ont fait naître, Et suis assez connu sans les faire connaître. Mais, pour en quelque sorte obéir à vos lois, Seigneur, pour mes parents je nomme mes exploits ; Ma valeur est ma race, et mon bras est mon père.
Page 216 - Si je voyais partout les marques d'un Créateur, je reposerais en paix dans la foi. Mais, voyant trop pour nier, et trop peu pour m'assurer, je suis dans un état à plaindre, et où j'ai souhaité cent fois que, si un Dieu...
Page 502 - ... arracher une plainte. Elle y est combattue par la politique , et n'oppose à ses artifices qu'une prudence généreuse , qui marche à visage découvert, qui prévoit le péril sans s'émouvoir, et qui ne veut point d'autre appui que celui de sa vertu et de l'amour qu'elle imprime dans les cœurs de tous les peuples.
Page 507 - Ce héros de ma façon sort un peu des règles de la tragédie, en ce qu'il ne cherche point à faire pitié par l'excès de ses malheurs; mais le succès a montré que la fermeté des grands cœurs, qui n'excite que de l'admiration dans l'âme du spectateur, est quelquefois aussi agréable que la compassion que notre art nous commande de mendier pour leurs misères.
Page 498 - Là-dessus le comédien aurait récité, par exemple, quelques vers du roi de Nicomède : Te le dirai-je, Araspe ? il m'a trop bien servi, Augmentant mon pouvoir...
Page 147 - J'irai plus outre, et quoique peut-être on voudra prendre cette proposition pour un paradoxe, je ne craindrai point d'avancer que le sujet d'une belle tragédie doit n'être pas vraisemblable.
Page 508 - Aiistote, et qui est peut-être plus sûre que celle qu'il prescrit à la tragédie par le moyen de la pitié et de la crainte.
Page 169 - La vapeur de mon sang ira grossir la foudre Que Dieu tient déjà prête à le réduire en poudre; Et ma mort, en servant de comble à tant d'horreurs...
Page 116 - Sans peine du sujet aplanisse l'entrée. Je me ris d'un acteur qui, lent à s'exprimer, De ce qu'il veut, d'abord ne sait pas m'informer ; Et qui, débrouillant mal une pénible intrigue, D'un divertissement me fait une fatigue. J'aimerais mieux encor qu'il déclinât son nom*, Et dît: Je suis Oreste, ou bien Agamemnon...
Page 55 - Un obstacle éternel à vos désirs s'oppose : Chrétienne, et sous les lois d'un plus puissant époux... Mais, seigneur, à ce mot ne soyez point jaloux. Quelque haute splendeur que vous teniez de Rome, II est plus grand que vous, mais ce n'est point un homme. C'est le Dieu des chrétiens, c'est le maître des rois, C'est lui qui tient ma foi, c'est lui dont j'ai fait choix, Et c'est enfin à lui que mes vœux ont donnée Cette virginité que l'on a condamnée.

Bibliographic information