Oeuvres de Voltaire, Volume 40

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 584 - Ceux qui parviennent dans les monarchies ne sont « le plus souvent que de petits brouillons, de petits « fripons, de petits intrigants, à qui les petits talents, « qui font dans les cours parvenir aux grandes places, « ne servent qu'à montrer au public leur ineptie aussi
Page 592 - trouve quelque malheureux honnête homme, il ne « faut point s'en servir, tant il est vrai que la vertu « n'est pas le ressort du gouvernement monarchique.» Le testament faussement attribué au cardinal de Richelieu dit précisément tout le contraire. Voici ses paroles au chapitre iv
Page 572 - II n'y aura parmi vous ni premier « ni dernier 1 ; mon royaume n'est pas de ce monde 2 ; « le fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, « mais pour servir, etc. 3 .
Page 446 - serons-nous vêtus ? car votre père céleste sait que « toutes ces choses vous sont nécessaires. Cherchez « donc premièrement le royaume de Dieu et sa justice, « et toutes ces choses vous seront données pour
Page 294 - préférence sur le Français et sur le Romain : Quelques traits échappés d'une utile morale, Dans leurs piquants écrits brillent par intervalle ; Mais Pope approfondit ce qu'ils ont effleuré : D'un esprit plus hardi, d'un pas plus assuré, II porta le flambeau dans l'abîme de l'Être ; Et l'homme, avec lui seul, apprit à se connaître.
Page 396 - Il est écrit à l'autre côté d'un gros papier gris qui sert d'enveloppe : «J'ai vu et reconnu les erreurs, les « abus, les vanités, les folies, et les méchancetés des « hommes ; je les ai haïs et détestés ; je ne l'ai osé dire « pendant ma vie, mais je le dirai au moins en
Page 264 - scène du troisième acte : 1 Demeure, il faut choisir, et passer à l'instant De la vie à la mort, et de l'être au néant. 1 Ce morceau, et même la traduction littérale qui le suit, font double emploi avec une partie de la
Page 483 - avec Boileau * : Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse, un méchant écrivain. Que doit-on donc prononcer, quand une
Page 592 - de deux personnes dont le mérite est égal, celle qui « est la plus aisée en ses affaires est préférable à l'au«tre, étant certain qu'il faut qu'un pauvre magistrat «ait l'âme d'une trempe bien forte, si elle ne se laisse « quelquefois amollir par la considération de ses
Page 344 - des chimistes charlatans ont prétendu faire de l'or. Les gens du monde, encore plus ignorants que ces petits théologiens, disent: Voilà des bacheliers et des licenciés qui ne croient pas en Dieu ; pourquoi y croirions-nous ? Mes frères, une fausse science fait les athées; une vraie science prosterne l'homme devant la Divinité

Bibliographic information