A la découverte de Simenon 8: Vengeances et trahisons

Front Cover
Place Des Editeurs, Nov 29, 2012 - Fiction - 305 pages
0 Reviews

Un roman de Georges Simenon offert pour deux achetés




Un roman de Georges Simenon offert pour deux achetés

Retour à la case départ – Maigret aux assises
En cour d'assises, à la barre des témoins, Maigret rend compte de l'enquête qu'il a menée huit mois auparavant sur le meurtre d'une vieille dame et de sa petite pensionnaire, double meurtre qui a permis au coupable de s'emparer d'une somme importante. Une accusation anonyme, des taches de sang sur un costume, une traite urgente à payer, autant d'indices qui ont permis à la police d'inculper l'encadreur Gaston Meurant du meurtre de sa tante, Léontine Faverges, et de la petite Cécile Perrin. Cependant, faute de preuves suffisantes, l'accusé est acquitté mais des témoignages inattendus font rebondir l'enquête.
Adapté pour la télévision anglaise en 1961, sous le titre Raise your Right Hand, dans une réalisation d'Andrew Osborn, avec Rupert Davies (Commissaire Maigret) et pour la télévision française en 1971, par Marcel Cravenne, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Jacques Serres (Gaston Meurant), Andréa Ferréol (Mme Ernie), André Dussollier (le journaliste), un de ses premiers rôles à la télévision.

Faire justice soi-même – Maigret et l'homme tout seul
Un homme est trouvé mort dans une chambre abandonnée du quartier des Halles. C'est un clochard, personne ne sait rien de lui. Patiemment, Maigret va rechercher sa famille et examiner son passé.
Adapté pour la télévision japonaise en 1978, sous le titre Keishi to hitoribotchi no otoko, par Fukumoto Yoshito, avec Kinya Aikawa (Commissaire Maigret) et pour la télévision française en 1982, dans une réalisation de Jean-Paul Sassy, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Fanny Cottençon (Odette Vivien).

Une femme qui a l'œil à tout - Dimanche
Emile, fils d'un hôtelier de Champagne, près de Luçon, a 25 ans, il est allé aider des amis de sa famille, les Harnaud, qui ont repris une petite auberge sur la Côte d'Azur. L'affaire ne marche pas très bien, M. Harnaud meurt, et sa veuve, désireuse de retourner à Luçon, accueille plus que favorablement l'union de sa fille Berthe avec Emile. Celui-ci, intelligent et courageux, a fait de La Bastide sa chose personnelle, et la fait prospérer. Il ne va pas tarder à s'apercevoir que c'est Berthe la vraie patronne.
Adapté pour la télévision allemande en 1985, sous le titre Sonntag, par Stanislav Barabas, avec Wolfgang Büttner (le père de Berthe), Liza Kreuzer (Berthe).

Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs


What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2012)

Georges Simenon (1903-1989) est le quatrième auteur francophone le plus traduit dans le monde. Né à Liège, il débute très jeune dans le journalisme et, sous divers pseudonymes, fait ses armes en publiant un nombre incroyable de romans " populaires ". Dès 1931, il crée sous son nom le personnage du commissaire Maigret, devenu mondialement connu, et toujours au premier rang de la mythologie du roman policier. Simenon rencontre immédiatement le succès, et le cinéma s'intéresse dès le début à son œuvre. Ses romans ont été adaptés à travers le monde en plus de 70 films pour le cinéma, et plus de 350 films de télévision. Il écrivit sous son propre nom 192 romans, dont 75 Maigret et 117 romans qu'il appelait ses " romans durs ", 158 nouvelles, plusieurs œuvres autobiographiques et de nombreux articles et reportages. Insatiable voyageur, il fut élu membre de l'Académie royale de Belgique.

Bibliographic information