A la recherche du Liban perdu

Front Cover
Calmann-Lévy, Sep 24, 2008 - Social Science - 336 pages
1 Review
À Beyrouth, au début des années 70, Nahida Nakad faisait partie d’une bande de copains joyeuse et insouciante dans le quartier de la Galerie Semaan, un magasin de meubles situé à la frontière des quartiers chrétien et musulman. Il y avait là tout l’arc-en-ciel des confessions libanaises : Alex le chrétien maronite, Walid le chiite, Salma la Palestinienne... et Nahida la Druze.
À la recherche du Liban perdu est l’histoire entremêlée d’un pays et de ce groupe d’amis qui se désagrège, miné par la résurgence de haines ancestrales et happé en 1975 par la guerre civile, qui fera d’eux des ennemis irréductibles et pour certains des tueurs.
Nahida Nakad, qui est revenue régulièrement au Liban comme grand reporter pour TF1, raconte un peuple épris de liberté, « désespérément optimiste », qui rêve de paix mais dont la nation souffre de vices de construction rédhibitoires. Taillé dans le territoire syrien par décision des puissances occidentales au début du xxe siècle, doté d’une constitution qui pérennise les clivages religieux, le Liban est incapable de faire bloc face aux convoitises et aux coups de force de ses puissants voisins.
Qu’il était beau, pourtant, le Liban de son enfance ! Nahida Nakad nous raconte les montagnes sauvages de l’arrière-pays, fief des grandes familles féodales druzes et chrétiennes, chez lesquelles on trouve un mélange de traditions millénaires et de liberté des mœurs unique au Proche-Orient. Elle décrit la côte où sévit une folie immobilière alimentée par l’argent de la diaspora libanaise que rien ne décourage. Mais elle dépeint aussi un pays qui vit aujourd’hui encore la peur au ventre, entre bombardements israéliens et assassinats politiques en série de personnalités antisyriennes.

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Text has some discrepancies.....names used are wrong

Other editions - View all

About the author (2008)

Née à Beyrouth, Nahida Nakad a vécu à Rome, à San Francisco, à Londres et à Paris. Elle est grand reporter à TF1. Avec son mari, Jean-Pierre About, elle a publié Un couple dans la guerre, récit croisé de leurs expériences de correspondants de guerre, chez Calmann-Lévy en 2004.

Bibliographic information