Abécédaire ou rudiment d'archéologie, Volume 2

Front Cover
Derache, 1854 - Architecture - 614 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

p. 200-203: régions et différences de style

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 409 - ... on ne peut se défendre d'une vive exaltation , d'une sorte de tressaillement, l'aspect d'une basilique frappe les sens comme le ferait une poésie sublime , ou une belle mélodie. Si de l'intérieur on passe à l'extérieur , on n'est pas moins charmé des proportions à la fois vastes et gracieuses du vaisseau , de l'élégance des tours , de la profusion des clochetons , des arcs-boutants et des contreforts.
Page 161 - ... autres représentations en bas-relief ou en peinture qui appartiennent à la même école. Ce qui distingue les figures de cette époque, soit bas-reliefs , soit statues , c'est l'imitation d'un type à peu près uniforme dans les traits du visage , la tournure et le costume des différents personnages.
Page 404 - ... est devenu aigu, sans que ses proportions aient été changées; il n'est ni plus étroit, ni plus élevé, et la pointe qui le termine est souvent si peu prononcée , qu'il faut un œil attentif pour l'apercevoir. Du reste, l'architecture est restée la même. Les colonnes sont courtes et rares...
Page 411 - Normands à imiter la piété de leurs voisins.Nos diocésains ayant donc reçu notre bénédiction se sont transportés à Chartres où ils ont accompli leur vœu. Depuis lors , les fidèles de notre diocèse et des autres contrées voisines ont formé des associations dans un but semblable ; ils n'admettent personne dans leur compagnie, à moins qu'il ne se soit confessé ^ qu'il n'ait renoncé aux animositéset aux vengeances et ne se soit réconcilié avec ses ennemis.
Page xiii - ... tout décrit. Il a plus d'une « fois parcouru la France entière pour sauver ce qui pouvait être « sauvé, et pour découvrir, non-seulement les monuments, mais, ce « qui était plus rare encore, les hommes qui pouvaient les aimer et « les comprendre; il nous a tous éclairés, encouragés, instruits et rap
Page 66 - ... que présentent, sous ce rapport, les diverses provinces de France, tenir, avant tout, compte de l'influence des matériaux sur le choix des moulures et sur la manière de les traiter. Mais après avoir accordé à cette influence toute l'importance qu'elle a eue sur l'état de l'art, il faut aussi reconnaître des écoles diverses , des différences de goût et d'habileté qui ne peuvent provenir d'aucune autre cause que du génie des architectes.
Page 143 - L'auleur ne dit pas que cette église manquât de tour auparavant , mais il ya lieu de le supposer. Or , si la première basilique du monde chrétien ne fut pourvue d'une tour que dans la deuxième moitié du VIII*.
Page 66 - Ainsi l'on conçoit que le même système d'ornementation, je dirai plus, que le même ornement sera quelquefois rendu tout différemment suivant la pierre que l'architecte aura mise en œuvre. Sur des matériaux , à grain fin d'une dureté moyenne , on a pu tracer des moulures dont les contours et les détails offraient une pureté de trait que l'on ne pouvait obtenir...
Page 115 - ... avoir forcé les inductions. En procédant simplement nous trouvons sur la façade méridionale de Notre-Dame d'Amiens , comme au pignon septentrional de St. - Etienne de Beauvais , comme en beaucoup d'autres lieux sans doute . le symbole si naturel et si connu de...
Page 120 - Quelquefois des rosaces ou autres figures ont été sculptées entre les modillons. Il ya aussi des modillons simples et en forme de console , comme ceux des églises romanes primitives. Nous avons déjà vu qu'en Alsace , sur les bords du Rhin et dans le midi de la France , le couronnement des murs repose sur des piedsdroits ou ressauts avec des arcatures à consoles très-plates dans les intervalles ; suivant les provinces , on pourrait remarquer quelques différences dans la manière dont les...

Bibliographic information