Abrégé chronologique ou extraict de l'Histoire de France, Volume 8

Front Cover
1677
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 678 - Au seul nom de Huguenot il entroit en fureur. La dure nécessité où il se vit réduit, la perte de son procès , les tristes...
Page 681 - le lefteur tirera telle conféquence qu'il lui plai» ra : l'une , que lorfqu'on l'eut pris ( Ravaillac ) , » on vit venir fept ou huit hommes , l'épée à la » main , qui difoient tout haut , qu'il falioit le » tuer ; mais ils fe cacherent auffi-tôt dans la » foule ; l'autre , qu'on ne le mit pas d'abord en » prifon , mais entre les mains de Montigny , & » qu'on le garda deux jours dans l'hôtel de Retz, » avec fi peu de foin , que toutes fortes de gens
Page 775 - Magdeleine, pour retirer celles à qui Dieu feroit la grâce de quitter le péché. Il s'en trouva d'abord plus de 200.
Page 624 - ... des prières publiques pour détourner ce malheur; un simple artisan entreprit de les rompre en petits morceaux, et de les faire tous écouler sans aucun désordre, moyennant certaine somme d'argent dont il convint avec les magistrats de la ville. Pour cet effet, il alluma tout vis-àvis, sur le bord de la rivière, deux ou trois petits feux, avec demie douzaine de fagots et quelque peu de charbon, et se mit à murmurer certaines paroles. Aussitôt ce prodigieux rocher de glace éclata comme...
Page 684 - Duc d'Efpernon étoit allé demander confeil & affiftallce , s'y rendit auffi-tôt avec fes amis : de forte que la compagnie fe trouva aflemblée pour fervir les deffeins du Duc. De tout ce que deflus paroît , qu'il étoit le complice du...
Page 623 - Thomas auparavant, et dura plus de deux mois sans s'adoucir qu'un jour ou deux : il glaça toutes les rivières, gela toutes les jeunes vignes, tua plus de la moitié des oiseaux et du gibier à la campagne , grand nombre de voyageurs par les chemins , et...
Page 685 - Nicolas Le Jay, homme de grand sens, et qui s'estoit acquis « beaucoup de croyance parmy les Bourgeois, parce qu'il avoit « toujours mis l'honneur de sa charge à bien servir le public. Tous « deux se faisant voir par les rues, amusèrent la populace de divers « bruits, exhortèrent les bons bourgeois à la tenir en bride, ména...
Page 540 - Roy n'en profitoit point quand ils vacquoient par mort, mais qu'il estoit contraint de les donner aux importunitez des gents de Cour, il s'avisa d'un moyen pour en faire venir un grand émolument dans les coffres de l'Espargne.
Page 776 - fingulier, voile noir , le manteau blanc > le fcapulaire ronge , la robe grife , & la ceinture de corde. Il y en a plufleurs monaflercs en France , Si aux Pais-Bas. "., . .: Il ne faut pas confondre cet Ordre avec celui des ANN o-» ci Jp _ c E LE STE s, dontl'inftitu-.

Bibliographic information