Adèle Blanc-sec - Tome 8 - Le Mystère des profondeurs

Front Cover
Casterman BD - Comics & Graphic Novels - 48 pages
0 Reviews
Mars 1922. Paris sous la pluie. Adèle a mal aux dents.Ca tombe bien, puisque le "dentiste" vient de sortir de prison après 10 ans d'enfermement. Et déjà un de ses complices est trouvé assassiné. Il est redoutable, ce dentiste, surnommé ainsi à cause de ses dents tellement pourries qu'il ne peut pas parler sans zézayer. Adèle va avoir du pain sur la planche, d'autant que Chalazion a besoin de son aide mais qu'elle ne sait pas où le trouver. Quant au commissaire Laumanne, il n'a pas fini de souffrir. Et le monstre des profondeurs, ne s'agiraitil pas du limule, cet étrange animal des fonds sous-marins qu'on arrive à trouver dans les canalisations... et même dans les bénitiers parfois ?

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2010)

Né en 1946, Jacques Tardi passe ses premières années dans l'Allemagne de l'après-guerre, son père étant militaire de carrière. Plus tard, les atrocités de la guerre de 14-18, celle de son grand-père, d'origine corse, hanteront ses rêves d'enfant avant de devenir par la suite un des thèmes majeurs qui inspireront son oeuvre. Etudiant à l'école des beaux-arts de Lyon, puis aux Arts décoratifs de Paris, Jacques Tardi fait ses débuts, en 1969, dans l'hebdomadaire Pilote. En 1972 paraît sa première longue histoire, Rumeurs sur le Rouergue (scénario Christin, éditée chez Futuropolis en 1976). C'est en 1976 que Jacques Tardi fait son entrée chez Casterman et entame le cycle des "Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", dont le succès ne se fait pas attendre. Le neuvième album de cette série populaire, intitulé Le mystère des profondeurs, paraît le 14 novembre 98 dans la série "Adèle Blanc-Sec", chez Casterman. Parrallèlement, Tardi adapte le Paris de Léo Malet, celui des aventures de Nestor Burma, et réalise d'autres adaptations qui sont autant de succès (Le der des ders de Daeninckx, Le cri du peuple de Vautrin, etc.).

Bibliographic information